21.8 C
CASABLANCA, MA.
17/09/2019
ACMRCI
EDUCATION MONDE SOCIETE

LES ÉTUDIANTS MAROCAINS EN FRANCE ET LEURS FAMILLES DANS LE DÉSARROI

Tout n’est pas rose pour les étudiants qui ont choisi d’aller poursuivre leurs études supérieures en France, un pays autrefois plus accueillant. Avec l’augmentation stratosphérique des frais d’inscription et de scolarité et les familles soucieuses de leur avenir, sont contraintes à faire des sacrifices durant plusieurs années, poussant certaines d’entre elles qui ne peuvent s’y résoudre à annuler les projets universitaires de leurs enfants et à les garder au Maroc auprès d’eux.
Les universités et grandes écoles françaises ont été étonnés par le nombre d’abandon d’inscriptions bien avant la rentrée alors que les dossiers d’inscription déjà envoyés donnaient des gages de réussite et un parcours prometteur. Être bloqué en si bon chemin et renoncer à des études en France est devenu le leitmotiv entendu chez les familles qui ne peuvent ni emprunter ni vendre des biens ni espérer l’obtention d’une bourse désormais accordées au compte-goutte.
Les autorités françaises sont revenues sur leurs promesses à ce sujet et ne comptent pas statuer sur le cas de familles à faibles revenus pour leur permettre d’inscrire leurs enfants. Depuis le début de cette question, le gouvernement marocain s’est retranché derrière le silence et fermer toutes les issues possibles à ce drame.

actu maroc

Author: OUAZZANI C.

Articles Connexes

Laisser un Commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire Plus