22.2 C
CASABLANCA, MA.
23/09/2021
ACMRCI
ACTUALITÉS AFRIQUE Flash Infos POLITIQUE SOCIETE

ELECTIONS COMMUNALES: BIENTÔT UNE FEMME À LA TÊTE DE LA MAIRIE DE CASABLANCA

Le nom de Dr Nabila Rmili a été retenu pour occuper le siège de maire de la capitale économique du Royaume, et ce dans le cadre d’une coalition de trois partis (RNI-PAM-PI), a appris Le360 de sources concordantes.
Le nom du successeur de Abdelaziz El Omari à la tête du Conseil de la ville de Casablanca est déjà connu. Le choix s’est porté sur Nabila Rmili, bientôt première femme maire de la capitale économique.
Proposée par le RNI, sa candidature a été retenue dans le cadre d’une coalition formée par les trois partis qui ont remporté la majorité des sièges à la commune de Casablanca, à savoir le Rassemblement National des Indépendants (RNI-41 sièges), le Parti Authenticité et Modernité (PAM-26 sièges) et le Parti de l’Istiqlal (PI-23 sièges).
Si tout se passe comme prévu, l’élection de Nabila Rmili sera officialisée lors d’une séance prévue entre le 16 et le 25 septembre prochain, conformément aux dispositions de la loi organique n° 113.14 relative aux communes.
Nabila Rmili, qui est aussi la directrice régionale de la Santé (Casablanca-Settat), n’en est pas à sa première participation à la gestion des affaires de la commune de Casablanca. Sous le mandat d’El Omari, elle a occupé le poste de vice-président du conseil de la ville, en plus de sa qualité de conseillère élue à l’arrondissement de Sbata.

le 360

Articles Connexes

Laisser un Commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire Plus