27.9 C
CASABLANCA, MA.
25/05/2020
ACMRCI
ACTUALITÉS CORONA VIRUS Flash Infos SANTE SOCIETE

Coronavirus : Les raisons de la progression de l’épidémie au Maroc

Le Maroc a dépassé la barre des 1.000 cas de coronavirus, ce dimanche 5 avril. Le ministère de la Santé a annoncé que 1021 nouveaux cas d’infection ont été confirmés pendant les dernières 24 heures, jusqu’à dimanche à 21h00.

Le nombre de décès dus au virus s’est élevé à 70 avec l’enregistrement d’un nouveau décès, alors que cinq rémissions de plus ont été confirmées, portant les cas guéris à 76. Le directeur de l’épidémiologie et de la lutte contre les maladies au ministère de la Santé, Mohamed El Youbi, a imputé dimanche l’augmentation du nombre de contaminations par le coronavirus à la transmission du virus au sein de foyers familiaux.

Mohamed El Youbi qui s’exprimait sur les facteurs de la hausse du nombre de cas confirmés observée pendant les trois derniers jours, a précisé que plus de 7000 personnes contacts ont fait l’objet d’analyses au laboratoire, grâce auxquelles 192 cas ont été confirmés.

Davantage de tests de laboratoire seront effectués au cours des prochains jours, ce qui permettra d’avoir plus de visibilité et de fournir plus d’éclaircissements sur l’évolution de l’épidémie, a-t-il relevé.

Le directeur avait indiqué, dans une précédente déclaration, que dans certains milieux familiaux, on retrouve désormais plusieurs membres infectés de la même famille. Il a insisté sur le strict respect des procédures préventives d’urgence sanitaire et d’isolement au sein des familles pour éviter la propagation du virus, ainsi que sur le nécessaire respect des restrictions de mouvement.

Onze nouveaux cas de décès sont survenus entre samedi et dimanche à 18 heures, soit désormais un total de 69 décès dus au virus depuis le début de l’épidémie.

D’un point de vue géographique, Casablanca-Settat (295) vient en tête des régions comptant le plus grand nombre de cas confirmés, suivie de Marrakech-Safi (186), Rabat-Salé-Kénitra (181) et Fès-Meknès (133). La région de Dakhla-Oud Eddahab demeure indemne jusqu’à présent.

Par ville, Casablanca comptabilise le plus grande nombre de contaminations, suivie de Marrakech, Rabat, Meknès et Fès alors que les hommes représentent 53 % des cas et les femmes 47 %.

La moyenne d’âge des personnes infectées se situe à 52 ans, les tranches d’âge concernées sont comprises entre deux mois et 96 ans.

Hespress

OUAZZANI C.
Author: OUAZZANI C.

Articles Connexes

Laisser un Commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire Plus