20.2 C
CASABLANCA, MA.
06/04/2020
ACMRCI
ACTUALITÉS Flash Infos MIGRATION MONDE SANTE SOCIETE VOYAGE

Coronavirus – Marocains bloqués à l’étranger: «Nous voulons rentrer chez nous»

Des milliers de marocains sont bloqués un peu partout dans le monde depuis la suspension de tous les vols internationaux. Sans toit, manquant de moyens de subsistance, ils poussent des cris de détresse sur la toile  afin d’être rapatriés. «Nous sommes Marocains et nous voulons rentrer au pays», s’insurgent-ils… 

( F. Al Nasser)

«Malheureusement, même si nous avons des promesses, nous sommes conscients que plus aucun retour ne sera programmé, du moins pas de sitôt», se désole l’un des Marocains bloqués en France.

«Je suis hébergé par des membres de ma famille dont deux sont atteints du Coronavirus. Ils sont isolés à la maison dans une chambre, mais cela ne diminue pas le risque de contagion pour moi», déplore-t-il.

Depuis la suspension des liaisons aériennes et maritimes avec la France, le Maroc a bloqué des milliers de ces citoyens dans l’Hexagone. Qu’ils aient été en mission professionnelle, en formation, pour des soins médicaux, ou en tourisme, leur déplacement vire au cauchemar.

Ils sont à peu près 3.000 à être en détresse, attendant une annonce de leur date de retour. Plusieurs dizaines de Marocains ont manifesté cette semaine devant l’ambassade du Maroc, appelant les autorités marocaines à réagir à leurs appels afin d’être rapatriés.

«Une question restée sans réponse. Nous avons été reçus vendredi dernier par l’adjoint de l’ambassadeur. Il nous a informé que les autorités au Maroc sont avisées mais aucune décision concernant notre retour n’a été prise», nous informe Kacem El Bouanani. «Aujourd’hui, nous sollicitons Sa Majesté le Roi Mohammed VI pour nous rapatrier. Nous sommes Marocains et voulons rentrer au pays», implore-t-il.

«La cellule de veille au niveau de l’Ambassade et des consulats en France a pris en charge une grande partie d’entre nous en les logeant dans des hôtels et en leur procurant des repas et des médicaments. Sur le plan matériel, le nécessaire a été fait. Mais, vu l’état d’urgence sanitaire en France nous sommes exposés à de forts dangers», déplore Kacem.

Si certains ont pu bénéficier du gîte et du couvert, d’autres sont toujours en situation de détresse, notamment à Toulouse, où des personnes n’ont pas encore trouvé un toit … «Pour l’heure, le consulat de Paris a pris nos données (N°de CIN, de passeport, Visa …), et depuis silence radio, nous restons sans réponse et sans information», souligne Zineb.

La situation en France ne fait pas l’exception. Ils sont des milliers en Europe et dans le monde à être bloqués et livrés à eux mêmes. Dans les pays du Golfe, des vidéos circulant sur le net montrent plusieurs ressortissants devant l’Ambassade attendant des réponses quant à leur rapatriement. «Nous manquons de moyens et n’avons plus où loger. Nous voulons juste rentrer chez nous, mais personne ne se soucie de notre sort…», s’indignent-ils.

l’économiste

OUAZZANI C.
Author: OUAZZANI C.

Articles Connexes

Laisser un Commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire Plus