22.6 C
CASABLANCA, MA.
17/06/2019
ACMRCI
ACTUALITÉS Flash Infos Non classé SOCIETE

Insolite – Un condamné à perpétuité « refuse toujours » la grâce royale, malgré les 18 ans passés derrière les barreaux

Inédit au Maroc. Il ne veut pas être « gracié » mais « innocent » d’un crime qu’il dit ne pas avoir commis. Mohamed Benztout, condamné à perpétuité pour meurtre avec décapitation, a refusé pour la 3ème fois la grâce royale, et pour cause, il se considère comme « victime » d’une erreur judiciaire.

Benztout ne cesse de demander la réouverture de l’enquête judiciaire sur l’affaire qui était à l’origine de son incarcération depuis 18 ans à l’ombre.

Un membre de ses proches a raconté en détails au site alyaoum24 les péripéties du procès de Benztout à Kénitra et sa condamnation à la prison à vie pour « homicide volontaire » et découpe du cadavre d’un enseignant.

Ce procès a eu lieu après un crime horrible commis à Kénitra, en 1998, quand un homme a été tué et son corps découpé.

Selon le proche de Benztout, qui relate des faits curieux et affirme que « celui qui a découpé le corps de la victime est un criminel professionnel ». Et d’ajouter : « C’est évident lorsqu’on regarde la façon avec laquelle a été découpé en morceaux le cadavre ».

Ce crime rappelle en quelque sorte: « Omar m’a tuer », l’histoire qui a fait couler beaucoup d’encre à propos de l’innocence du jardinier marocain, Omar Raddad en France. Est-ce une « erreur judiciaire », comme le prétend Benztout ou plutôt une version personnelle des faits?

article 19.ma

Articles Connexes

Laisser un Commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire Plus