29.2 C
CASABLANCA, MA.
25/05/2020
ACMRCI
ACTUALITÉS Flash Infos SOCIETE SPIRITUALITÉ

La Justice des Hommes Libres s’abat sur l’obscurantiste Abou Naïm et le rejeton du sieur Mohamed El Abbadi arrêté par les forces de sécurité

Le 03 avril 2020, un vendredi s’il vous plaît, le crieur salafiste Abou Naim, a été condamné à une année de prison ferme assorti d’une amende de près de 200 Euros par la Cour d’Appel de Rabat, chargée des affaires de terrorisme.

A rappeler que le dénommé Abou Naim, s’était permis le luxe de contester la Fatwa du Conseil Supérieur des Oulémas relative à la fermeture des Mosquées pour protéger les fidèles du Coronavirus (COVID-19). Ce takfiriste avec des prosodies frisant allègrement l’ignorance et l’obscurantisme des plus indécents, a opté pour un discours calomnieux, mettant en danger la santé des Marocains et préférant une accélération de la propagation du COVID-19 que celui de voir les lieux de cultes fermés.

Avec cette peine d’emprisonnement, il aura le temps de passer le mois Sacré de Ramadan, les Fêtes de l’Aïd El Fitr et de l’Aïd Al Adha mais aussi le mois de Ramadan et la Fête de l’Aïd Fitr de 2021, le tout bien au chaud et au frais du contribuable.

Quant au rejeton du meneur de la secte hors la loi qu’est Al Adl Wal Ihsan, à savoir Yasser Abbadi, il a été mis hors d’état de nuire par les forces de sécurité venues, le 02 avril 2020, le choper au domicile de son père pour être entendu en raison de posts publiés sur le réseaux sociaux

Ce garnement a, effet, dans ses écrits, accusé l’Etat de « terrorisme » envers les médecins et les enseignants et affirmé que « nous vivons sous l’emprise d’un régime dictatorial et terroriste qui enlève tous ceux qui protestent pacifiquement et les emprisonne, juste parce qu’ils demandent la construction d’un hôpital ». Des accusations mensongèresqui constituent une infraction flagrante à la loi et donc passibles de poursuites pénales.

Il faut reconnaître que l’organisation illégale Al Adl Wal Ihsane, se plaçant au dessus des lois, voit ses adhérents s’activer en hors la loi et conduit le sieur Abbadi-fiston à hurler tout haut ce que les membres de sa secte pensent tous bas. Elleest à l’origine de l’embrigadement que subissent ses membres, les poussant dans la rue à Tanger, Salé, Casablanca, Rabat Fès, et bien d’autres villes marocaines au moment où le Maroc était placé en Etat d’Urgence sanitaire afin de semer désordre, panique et discorde entre le peule marocain pour assouvir sa soif de pouvoir.

Quant à ce Hassan Kettani, force est de constater qu’il n’a point hésité à verser dans la vulgarité pour traiter de « salauds  tous ceux qui font des commentaires ridicules et répugnants sur l’épreuve difficile que traversent les Marocains ». Et d’affirmer que « les gens vertueux constituent une soupape de sécurité pour notre société. Il faut qu’on les respecte, qu’on leur voue la plus grande considération et qu’on suive leurs orientations, ou un déluge de calamités s’abattra sur nous ». Non mais il divague ce décérébré, il doit être interné d’extrême urgence ce chnouf de Hassan Kettani !

Ces ignorants doivent savoir que la loi et la justice statueront sur leur défaillance et que le recours au mensonge et à la victimisation relève d’un manque d’éducation flagrant.

Au fait, le peuple marocain attend avec impatience à ce que les autres lascars que sont Hassan Kettani et Omar Haddouchi, des aboyeurs attitrés de cette organisation terroriste d’Al Adl Wal Ishan, ne rejoignent leurs acolytes au gnouf où ils seront bien au chaud pour apprendre à bien lire et comprendre le Saint Coran selon le rite Malékite, seul et unique rite en vigueur au Maroc, mais aussi à arrêter de déverser leurs immondices orales et écrites contraires à la tradition islamique marocaine et tomber leurs kamis nauséabonds.

Farid Mnebhi.

OUAZZANI C.
Author: OUAZZANI C.

Articles Connexes

Laisser un Commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire Plus