20.3 C
CASABLANCA, MA.
19/08/2019
ACMRCI
Flash Infos Non classé SOCIETE

LA “ZAOUIYA DU SEXE” FERME SES PORTES A MARRAKECH

Cette appellation de “Zaouiya du Sexe” est l’invention des chauffeurs de petits taxis de Marrakech pour désigner une grande villa d’un quartier résidentiel de la ville vers laquelle se dirigeaient des centaines de filles, prostituées ou filles de bonne famille, pour s’inscrire sur le carnet du plus grand proxénète du pays et tenter de passer l’examen d’entrée non sans avoir versé quelques pourboires aux gardiens du temple. Le maître des lieux s’appelle “Redouane XL” et a quitté sa villa pour une cellule plus austère de la prison de la vile ocre en attendant son procès retentissant annoncé pour vendredi, celui du plus grand proxénète de luxe du pays.
Ce dernier comptait avant son arrestation et dans son réseau des centaines de filles qui lui vouaient une grande reconnaissance pour les faire travailler à longueur d’année auprès d’amateurs khalijis de chair fraîche marocaine pour participer à des soirées bien rétribuées et bien arrosées avec une protection totale de sa part.
Ce commerce de la chair lui rapportait gros et lui permettait de mener un grand train de vie avec des voitures luxueuses et un dressing de nabab et de travailler comme le ferait un patron d’industrie avec les outils informatiques nécessaires pour gérer sa base de données et faire tourner la machine du sexe pour étrangers.
Celles qui constituaient un grain de sable dans son organisation étaient sévèrement battues et enfermées pour ne pas avoir respecté les consignes édictées.
C’est l’une d’entre elles qui a été le dénoncer à la police pour se venger des mauvais traitements subis par ses vigiles et pour l’avoir barrée de ses listes.
actu maroc

Author: OUAZZANI C.

Articles Connexes

Laisser un Commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire Plus