25.3 C
CASABLANCA, MA.
17/10/2021
ACMRCI
ACTUALITÉS AFRIQUE Algérie Flash Infos MONDE POLITIQUE SAHARA MAROCAIN SOCIETE

L’Algérie finance l’installation des mercenaires russes Wagner au Mali en contrepartie d’une discrète aide militaire au Polisario

L’incursion des mercenaires russes de la société privée Wagner au Mali a aujourd’hui un parrain. Il s’agit du régime algérien qui aurait promis à ses interlocuteurs maliens et russes de financer  jusqu’à hauteur de 70 % de l’effort de guerre qui serait engendré par l’accord militaire conclu entre Wagner et les autorités maliennes, rapporte le site parisien Algériepart.
La société privée russe Wagner, une sorte de légion étrangère, déployée par le Kremlin en Syrie, en Lybie et en République Centrafricaine, serait aujourd’hui opérationnelle au Mali. Il aurait pour objectif déclaré de former les FAMa, les forces armées maliennes, afin de sécuriser le pays, mais également d’assurer la protection de la capitale Bamako et des personnalités officielles maliennes en déplacement dans pays. L’Algérie ne verrait pas d’un mauvais œil le déploiement de la force paramilitaire russe au Mali et la fin de l’opération Barkhane. Les relations entre Paris et Alger vont de mal en pis depuis quelques semaines. Et à travers le financement de la société Wagner, Alger détiendrait une carte de négociation majeure qu’elle pourrait faire jouer quand cela sera nécessaire.
Mais selon les sources de Maghreb-intelligence, l’autre volet de cet accord serait le recrutement, l’armement et l’entraînement par les russes de Wagner d’une force d’élite composée d’éléments du Polisario et des certains rebelles Touaregs afin de mener des opérations d’éclats contre le mur de défense marocain.
Depuis le mois de novembre 2020 et le nettoyage par les Marocains du passage frontalier de Guergarat, le Polisario soutenu militairement par l’Algérie, n’a jamais pu mener la moindre opération contre les forces armées marocaines, malgré plus de 200 communiqués triomphalistes.
Aujourd’hui, Wagner apporterait son expertise pour le Polisario puisse se prévaloir d’un acte militaire significatif contre le Maroc, notamment à l’approche de date-anniversaire de la sécurisation du passage de Guergarat par l’armée marocaine.

Maghreb intelligence

Articles Connexes

Laisser un Commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire Plus