22 C
CASABLANCA, MA.
10/08/2020
ACMRCI
ACTUALITÉS AFRIQUE CORONA VIRUS Flash Infos MONDE POLITIQUE SANTE SOCIETE

Le Maroc, un “partenaire fiable” de l’Afrique

Quatre personnalités issues d’Europe et d’Afrique ont mis en exergue la clairvoyance et la pertinence de la Vision Royale qui a guidé la gestion de la pandémie de la COVID-19 par le Maroc, soulignant que le Royaume est “un partenaire fiable” de l’Afrique.

Intervenant dans le cadre de l’émission citoyenne Sahara Debate, l’universitaire serbe Mihailo Vucic a affirmé que la Vision de Sa Majesté le Roi pour la gestion de la pandémie « repose sur les piliers de la solidarité entre l’Etat et ses citoyens, de l’anticipation, de la prévention, et d’une approche holistique mettant la santé des citoyens au cœur des priorité ».

Il a été rejoint dans ce sens par le journaliste mauritanien Ismail Ould Rebbani, qui a relevé que « la pandémie a permis de mettre en relief, une nouvelle fois, la clairvoyance et la sagesse de la Vision de Sa Majesté le Roi Mohammed VI », notant que le Maroc a pu gérer cette crise avec succès. Se référant à la proposition de Sa Majesté le Roi de lancer une initiative des Chefs d’Etat africains pour créer un cadre opérationnel pour accompagner les Etats africains dans les différentes phases de la gestion de la pandémie, M. Rebbani a déclaré que cette crise a démontré que le Maroc est un « partenaire fiable » pour les pays africains. Pour sa part, le journaliste congolais Freddy Mulumba a souligné qu’en application de la Vision Royale, un Fonds spécial pour la gestion de la pandémie de la COVID-19 a été mis en place, avec comme objectifs de mettre à niveau le système national de santé et de financer les mesures de mitigation des conséquences socioéconomiques de la pandémie. Dans ce cadre, l’expert serbe Mihailo Vucic a mis en exergue l‘élan massif de solidarité qui a permis de doter le Fonds de près de 35 milliards de dirhams.

La mobilisation de l’ensemble des secteurs gouvernementaux et des segments de la société furent également au cœur des interventions des quatre experts invités. Ainsi, le journaliste belge Daniel Van Wylick a indiqué que l’approche holistique adoptée par le Royaume dans la lutte contre la pandémie a permis une mobilisation rapide de l’industrie nationale pour la production d’une quantité suffisante de masques de protection à même de couvrir les besoins de la population.

Dans une mesure innovante et anticipative, le Royaume avait dès le 9 avril 2020 rendu obligatoire le port du masque de protection dans les lieux publics.

Dans le même esprit, M. Mulumba a rappelé qu’en application des Hautes Directives Royales, le service de santé des Forces Armées Royales a été rapidement mobilisé pour déployer ses moyens en vue de relever le défi de la pandémie, estimant qu’il s’agit là encore d’une marque de la cohérence et de l’approche holistique qui a sous-tendu la riposte du Royaume à la pandémie.

Abordant les mesures pionnières entreprises par le Royaume pour mitiger les conséquences socioéconomiques de la pandémie, M. Vucic a par ailleurs souligné que le Maroc a mis en place un système de paiements directs aux segments les plus affectés par la pandémie, y compris les ménages opérant dans le secteur informel. Ces quatre experts intervenaient dans le cadre du Sahara Debate, une émission citoyenne diffusée sur les réseaux sociaux qui se veut une plateforme ouverte et démocratique pour jeter des éclairages sereins et dépassionnés sur la Question du Sahara marocain.

MAP

photos ACMRCI

OUAZZANI C.
Author: OUAZZANI C.

Articles Connexes

Laisser un Commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire Plus