13.3 C
CASABLANCA, MA.
04/12/2021
ACMRCI
Non classé

Mme El Ouafi: Nouvelle ministre déléguée chargée des MRE

La cérémonie d’installation de Mme Nezha El Ouafi, que SM le Roi Mohammed VI a nommée ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, chargée des Marocains résidant à l’étranger (MRE), s’est déroulée jeudi à Rabat.

A cette occasion, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, a félicité Mme El Ouafi, ainsi que M. Mohcine Jazouli, pour la confiance royale renouvelée en eux.

M. Bourita n’a pas manqué de remercier M. Abdelkarim Benatiq qui était en charge des MRE et des Affaires de la migration et qui a joué un rôle important en apportant une approche politique à la question des Marocains du monde, ainsi que l’ancienne secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Mounia Boucetta, qu’il a qualifiée de “force tranquille qui ne ménage aucun effort au service de son pays et de son Roi”.

Par ailleurs, le ministre a relevé qu’avec le changement de dénomination du ministère, ce dernier franchit une nouvelle étape où tout le monde est appelé à passer de la gestion à l’exécution, soulignant que le ministère doit continuer à relever de façon systématique l’ensemble des défis qui se dressent devant lui avec un niveau d’exécution et de performance très élevé, conformément à une diplomatie par objectif.

La diplomatie marocaine a toujours eu tout les atouts nécessaires pour réussir, puisqu’elle dispose d’un pays qui, grâce à la vision royale, jouit de la stabilité politique tout en évoluant économiquement, a fait observer M. Bourita, notant qu’elle doit en conséquence mettre à profit le contexte régional favorable qui fait que les attentes sont nombreuses, notamment en ce qui concerne la cause nationale, ainsi qu’en matière de diplomatie économique et culturelle et par rapport aux questions des Marocains du monde.

Pour sa part, Mme El Ouafi a indiqué que cette cérémonie de passation des pouvoirs signe le début d’une nouvelle étape dont les maîtres mots sont coordination et harmonie, conformément aux orientations royales.

S’agissant des Marocains résidant à l’étranger, il est important de traduire les défis en opportunités, notamment en matière de diplomatie économique, de renforcement des liens culturels avec le Maroc et d’intégration dans le processus de développement, a-t-elle dit.

De son côté, M. Mohcine Jazouli, qui occupe désormais le poste de ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, a estimé qu’il est temps pour le ministère de travailler suivant des des process, des benchmarks et une systématisation des efforts, tout en mettant l’accent sur la nécessite de travailler “en parfaite cohésion” pour répondre aux attentes de SM le Roi.

La dimension économique est également importante et le ministère doit être perçu par l’ensemble des opérateurs comme un vecteur de l’investissement et du développement socio-économique du Royaume, a ajouté M. Jazouli.

Mme Boucetta s’est dit, quant à elle, fière d’avoir eu l’occasion de participer à des dossiers d’une grande importance pour le Royaume, tout en félicitant les ministres en qui SM le Roi a renouvelé sa confiance, leur souhaitant plein succès dans leurs fonctions.

MAP

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire Plus