29.2 C
CASABLANCA, MA.
25/05/2020
ACMRCI
ACTUALITÉS AFRIQUE Algérie Flash Infos MONDE POLITIQUE SAHARA MAROCAIN SOCIETE

Nouvel épisode dans la tension orchestrée par le régime voisin avec le Maroc… Alger veut “le départ” du Consul du Maroc à Oran!!!

Un nouveau palier vient d’être franchi par Alger dans son escalade diplomatique savamment orchestrée  à l’encontre du Maroc. Lors de la convocation de l’ambassadeur du Maroc, hier mercredi 13 mai,  au siège du ministère algérien des Affaires étrangères, survenu sur fond de hallali médiatique anti-marocain orchestré avec préméditation, comme en attestait la convergence des angles sous lesquels a été traitée l’affaire montée autour de supposés propos hostiles attribués au Consul du Maroc à Oran, le Collimateur a appris ce jeudi 14 mai que le MAE algérien, Sabri Boukaddoum, aurait demandé à l’ambassadeur du Royaume, «le départ du Consul général marocain à Oran»!!!

Une demande confirmée par notre confrère algérien «Tout sur l’Algérie» (TSA), dans sa livraison de ce jeudi 14 mai, sous ce titre provocateur: «Alger a demandé le départ du Consul du Maroc: que fera Rabat?».

Dans le communiqué du ministère algérien des Affaires étrangères, il n’est pas dit clairement qu’Alger a demandé le départ du Consul du Royaume à Oran. Mais d’après la mouture dudit communiqué, il a été demandé aux autorités marocaines «la prise des mesures appropriées pour éviter les répercussions de cet incident sur les relations bilatérales»!!!

“Départ du Consul du Maroc à Oran”… une fuite en avant

Il est clair que le régime algérien traverse une grave crise multiforme: constitutionnelle, politique, sociale, économique, une crise de légitimité, un président mal élu… plutôt “nommé “… et une crise diplomatique.

Un régime paniqué dont les caisses sont vides et ne veut pas laisser la place à de nouvelle compétences civiles algériennes pour “réparer” une Algérie abîmée depuis 1962 par les militaires incompétents.

La technique connue des dictatures:  faire la surenchère contre le voisinage pour tromper l’opinion publique… qui abhorre ce régime.

Un régime affolé par la fin prochaine du confinement… qui a peur de la reprise du Hirak et agite le Maroc comme  “bouc-émissaire”. Un régime qui fait des rafles chaque jour et dans toutes les villes pour neutraliser les animateurs du Hirak.

Cela rappelle exactement la technique odieuse de Ben Bella et Boumediene qui ont menti au peuple  algérien en lui disant en 1963: ” Lmaghrba Hagrouna! Alors que ce sont eux qui ont déclenché les hostilités aux frontières. Ben Bella et Boumediene contestés à l’époque ont voulu faire l’unité autour d’eux par le mensonge!! Et c’est le Maroc “le bouc-émissaire”!!!

Le “dérèglement mental” (la folie) peut frapper les individus… mais il peut aussi frapper les régimes ou les Ètats…

Devant cette hystérie qui ridiculise et décrédibilise davantage le régime algérien aux yeux de l’ensemble de la communauté internationale… le Maroc est serein… même si depuis 1976, Alger a tout mobilisé pour lui nuire.

Le Maroc millénaire n’insultera jamais l’avenir et a la patience d’attendre l’avènement d’une Algérie apaisée et réconciliée avec elle-même.

le collimateur

OUAZZANI C.
Author: OUAZZANI C.

Articles Connexes

Laisser un Commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire Plus