11 C
CASABLANCA, MA.
09/12/2019
ACMRCI
Flash Infos MONDE POLITIQUE

Tensions entre la France et la Turquie : selon Erdogan, c’est Macron qui est en « état de mort cérébrale »

Nombreux dirigeants s’étaient opposés aux propos d’Emmanuel Macron, lors d’une interview pour la revue The Economist. Selon lui, l’OTAN est en état de mort cérébrale. Des propos qui faisaient suite, notamment, à la décision unilatérale des Etats-Unis de retirer ses troupes de Syrie, et de l’offensive turque dans le nord de Syrie, décidée sans concertation avec les autres Etats membres de l’Alliance.

Jeudi dernier, Emmanuel Macron a réitéré son incompréhension quant à cette offensive, lancée le mois dernier. D’après l’Agence de presse turque Anadolu, il aurait déclaré lors d’un entretien avec le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, que la Turquie ne devait pas s’attendre à la solidarité de l’Alliance.  Erdogan a alors jugé ces propos inacceptables et a répondu lors d’un discours à Istanbul ce vendredi : “Je m’adresse depuis la Turquie au président français Emmanuel Macron, et je le redirai à l’Otan. Fais d’abord examiner ta propre mort cérébrale”, d’après les informations relayées par l’AFP.

 “Personne ne fait attention à toi. Tu as encore un côté amateur, commence par remédier à cela”, aurait déclaré  Erdogan à l’encontre de Macron. “Lorsqu’il s’agit de fanfaronner, tu sais très bien le faire. Mais lorsqu’il s’agit de verser à l’Otan l’argent que tu lui dois, c’est autre chose“.

Il est tellement inexpérimenté ! Il ne sait pas ce qu’est la lutte antiterroriste, c’est pour cela que les gilets jaunes ont envahi la France“, aurait-il ajouté. “Gesticulez autant que vous voudrez, vous finirez par reconnaître le bienfondé de notre lutte contre le terrorisme”.

Reprochant à Paris de vouloir implanter un Etat terroriste dans le nord de la Syrie, il a également déclaré : “Tu n’as aucun droit ni légitimité à te trouver là-bas. Le régime ne t’a pas non plus invité”. Avant de poursuivre, “Exclure ou ne pas exclure la Turquie de l’OTAN… Est-ce de ton ressort ? As-tu le pouvoir de décider d’une telle chose ?” selon les informations de l’Agence de presse turque, Anadolu.

Maroc diplomatique

Author: OUAZZANI C.

Articles Connexes

Laisser un Commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire Plus