29.2 C
CASABLANCA, MA.
25/05/2020
ACMRCI
ACTUALITÉS AFRIQUE Flash Infos MIGRATION Ministère des MRE MONDE SANTE SOCIETE

«Un plan d’urgence sera présenté fin mai pour les MRE en situation de précarité»

◆ La cellule de veille et de suivi du ministère a reçu plus de quatre milles courriers de demande d’informations et de renseignements, dont 87 % sont liées aux répercussions de la  pandémie Covid 19.

◆ Entretien avec Nezha El Ouafi, ministre déléguée auprès du Ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger.

Propos recueillis par F.Z.O

Finances News Hebdo:  Le ministère s’est appuyé sur le digital pour assister les MRE dans cette période délicate. Quelles sont les plates-formes mises en place dans ce sens ? Quelle est leur utilité? 

Nezha El Ouafi: Permettez-moi, tout d’abord, de rappeler que dans le cadre de l’attention accordée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu l’Assiste, à nos concitoyens résidant à l’étranger, et conformément aux Orientations Royales, le Gouvernement a pris plusieurs mesures proactives et entrepris un certain nombre d’initiatives visant l’accompagnement de nos concitoyens à l’étranger pour faire face aux répercussions de la pandémie du Coronavirus (Covid-19).

Comme vous le savez, dans ce contexte, les différents pays à travers le monde, y compris notre pays, ont pris des mesures visant la prévention et la lutte contre la propagation de la pandémie de coronavirus. Dans ce cadre, et afin d’assurer l’accompagnement de nos citoyens résidant à l’étranger et répondre à leurs demandes et doléances dans cette situation inhabituelle, le Ministère délégué chargé des Marocains Résidant à l’Etranger a pris plusieurs mesures, dont certaines d’entre elles sont exceptionnelles et urgentes. Dans ce sens, nous avons accordé une importance particulière à la digitalisation et à la numérisation de nos activités, et ce, en utilisant tous les moyens de communication disponibles.

En effet, nous avons mis en place une cellule de veille, de suivi et d’orientation, avec une équipe qui travaille 7 jours sur 7, dans l’objectif de renforcer notre dispositif de veille et de communication pour accompagner nos citoyens résidant à l’étranger et répondre à leurs doléances qui sont liées principalement aux répercussions de la pandémie, et ce, via le site web du Ministère, son adresse électronique et sa page Facebook officielle.

Aussi, et suite à la déclaration de l’état d’urgence sanitaire par le Royaume, nous avons créé une cellule chargée de la réception et du traitement, à distance, des requêtes afin d’assurer la continuité de ce service au profit des marocains résidant à l’étranger (MRE), en mettant à leur disposition des lignes téléphoniques et en utilisant la plateforme dédiée à cet effet (chikaya.ma).

Egalement, une cellule de veille et de suivi a été créée au niveau du Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Etranger pour assurer le suivi de la situation des marocains se trouvant actuellement à l’étranger, prendre les décisions nécessaires et entreprendre les actions requises ayant trait à leur accompagnement.

Il est à noter que ces cellules travaillent de manière concertée et coordonnée avec les représentations diplomatiques et postes consulaires du Royaume du Maroc à l’étranger, et particulièrement avec les cellules spéciales qui ont été mises en place à leur niveau pour accompagner nos citoyens à l’étranger en ces circonstances exceptionnelles.

Par ailleurs, nous avons toujours attaché une grande importance à la mobilisation des compétences marocaines à l’étranger et de nos partenaires de la société civile au profit des MRE en cette situation inhabituelle.

Dans ce cadre, une plateforme d’assistance médicale et psychologique, à distance et à titre bénévole, au profit de nos citoyens résidant à l’étranger souffrant de grande détresse et nécessitant un accompagnement, a été lancée, en partenariat avec le réseau des Compétences Médicales des Marocains du Monde (C3M) qui a mobilisé une vingtaine de médecins, homme et femmes, de quatorze pays.

Aussi, et en concertation avec le Réseau des Avocats Marocains et d’Origine Marocaine Exerçant à l’Etranger, un système d’assistance juridique à distance a été mis en place au profit des MRE. Ledit réseau a mobilisé une cinquantaine d’avocates et d’avocats, dans 14 pays, qui ont mis à la disposition de nos concitoyens leurs numéros de téléphones et leurs adresses électroniques pour répondre, à titre bénévole, à leurs demandes d’assistance juridique.

Egalement, le Réseau des Compétences Marocaines aux États-Unis (AMCN), dès l’apparition des premiers cas de Covid-19 au Maroc, a mis en place un comité spécial «Covid-19 TaskForce» composé de compétences dans différents domaines pour soutenir les efforts du Maroc pour lutter contre cette pandémie. Dans plusieurs domaines notamment la Recherche médicale et biomédicale, l’Ingénierie (mécanique, électrique et conception), les Technologies de l’information et apprentissage en ligne, l’Éducation et la sensibilisation liées au Covid-19, destinées à la sensibilisation de la communauté. Aussi le Ministère a mis en relation le réseau et des institutions marocaines avec lesquelles il collabore sur différents projets.

Toujours dans le cadre de la mobilisation des compétences le Ministère délègue à veiller a ce que les experts ainsi que les représentants des  société civil marocains résidant à l’étranger participe au débat sur les chaines et medias nationaux en mettant en relations les compétences marocaines et les medias qui le souhaitent.

F.N.H: Quels sont les principaux besoins exprimés par les MRE durant cette crise? Comment le ministère y répond ? 

N.O: Dans cette situation exceptionnelle, nous ne ménageons aucun effort pour protéger les droits des MRE afin de limiter les répercussions de cette crise due au Covid 19. Le Ministère, via les cellules mentionnées auparavant, a reçu plus de quatremilles courriers de demande d’informations et de renseignements, dont 87 % sont liées aux répercussions de la pandémie Covid 19, le reste concerne principalement les procédures administratives, telles que des demande d’information sur les procédures de renouvellement des passeports, la légalisation des documents administratifs dans ces circonstances particulières, les questions d’ordre juridique en particulier celles relatives aux délais de certains dossiers judiciaires gérés par les tribunaux marocains. Le reste des demandes et des réclamations a concerné les problèmes fonciers, les réclamations concernant les infractions dans l’urbanisme, ainsi que les demandes d’assistance médicale et sociale.

La cellule chargée de réceptionner et de traiter les réclamations, a répondu à 97% de ces demandes, en les orientant vers les plateformes mise en place par le ministères en partenariat avec les Réseaux des Compétences Marocaines Résidant à l’Etranger, et ce, afin de bénéficier des aides juridiques et médicales proposées par les avocats et les médecins marocains du monde ou vers les autorités compétentes selon le cas.

Aussi plusieurs initiatives ont été entreprises dont notamment la prise en charge médicale de certains malades, en coordination directe avec les autorités locales et les délégations de la Santé au niveau régional, et le prolongement des délais permettant de régulariser la situation douanière de leurs véhicules, en concertation avec l’Administration des Douanes et Impôts Indirects.

F.N.H: Quels sont les actions que le ministère compte déployer dans les prochains jours pour assister les MRE qui souhaitent rentrer dans le pays ?

N.O: Concernant les actions futures, et comme vous le savez, la pandémie de Coronavirus aura des répercussions, à court et moyen termes, et impactera, sans doute, les situations économique et sociale de nos concitoyens résidant à l’étranger, notamment dans les pays les plus touchés par la pandémie.

Pour cela, le Ministère reste mobilisé et à la disposition de nos concitoyens tout en renforçant la veille. En fonction des impacts de cette pandémie, une série de mesures proactives et urgentes doivent être prises, à court et moyen termes, pour accompagner et soutenir nos concitoyens en situation de précarité.

Dans ce cadre, nous nous penchons actuellement sur la préparation d’un plan d’urgence qui va définir les mesures et les actions à caractère administratif, social et économique qui vont nous permettre d’accompagner nos concitoyens résidant à l’étranger et de répondre aux défis auxquels ils seront confrontés.

Ledit plan sera présenté, fin mai courant, à la Commission technique issue de la Commission ministérielle chargée des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration. Ledit rapport sera présenté, par la suite, à ladite commission ministérielle pour prendre les décisions requises.

F.N.H: Comment les différentes représentations diplomatiques ont-elles contribué à l’opération d’accompagnement des MRE ? 

N.O: Pour cet aspect, il est important de noter que le ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Etranger veille directement, ou à travers nos missions diplomatiques et postes consulaires, à assurer un suivi permanent de la situation de nos concitoyens dans les pays d’accueil et à leur apporter assistance et appui nécessaires auprès des autorités des pays d’accueil.

Et comme vous le savez, depuis le début de la crise sanitaire liée à cette pandémie, nos représentations diplomatiques et postes consulaires à l’étranger se sont fortement mobilisés pour accompagner nos citoyens résidant ou se trouvant à l’étranger et renforcer leur dispositif de veille et de communication avec eux, en ces circonstances exceptionnelles, et ce, en mettant en place des cellules dédiées à cet effet.

Aussi et malgré cette situation particulière, nos concertations n’ont pas cessé avec les représentations diplomatiquesétrangères accréditées au Maroc, particulièrement celles des pays touchés par la pandémie et où le nombre de marocains résidant est important, pour avancer sur l’ensemble des dossiers de coopération et de partenariat visant la promotion de la situation et la protection et la préservation des droits de nos concitoyens dans ces pays, aussi bien au cours qu’après cette pandémie.

F.N.H: Vous aviez eu pendant cette période à gérer des situations compliquées liées aux besoins financiers des MRE ?

N.O: Effectivement, en raison des répercussions des mesures entreprises par différents pays pour endiguer la propagation de la pandémie du Covid – 19 à l’échelle nationale et internationale, nos concitoyens résidant à l’étranger se sont retrouvés dans l’incapacité de rapatrier les dépouilles de leurs proches décédés à l’étranger pour être inhumés au Maroc et certains devaient faire face aux frais d’inhumation parfois trop élevés dans les pays de résidence.

Pour cela, le Ministère délégué chargé des Marocains Résidant à l’Etranger a décidé de couvrir les charges d’inhumation des dépouilles des défunts marocains en situation précaire et ne possédant pas d’assurance, ainsi que leur enterrement dans les carrés musulmans des cimetières des pays de résidence. Les Représentations Diplomatiques et les Centres Consulaires du Royaume du Maroc à l’étranger veillent à la mise en œuvre de cette décision en concertation avec les familles des défunts, selon des modalités et des procédures spécifiques.

Cette nouvelle mesure a été entreprise pour adapter le dispositif de rapatriement des dépouilles, que le Ministère délégué a toujours assuré en étroite coordination avec les représentations diplomatiques et les postes consulaires du Royaume à l’étranger, dans le cadre d’un programme de soutien aux MRE les plus démunis et ne possédant pas d’assurance de rapatriement des dépouilles, au contexte de la crise actuelle liée à la pandémie du Coronavirus, et ce, dans le but d’apporter le soutien nécessaire à nos concitoyens et à leurs familles, en cette conjoncture particulière.

A cette occasion, nous présentons nos sincères condoléances aux familles de nos concitoyens au Maroc et à l’étranger qui ont perdu leurs proches, et nous implorons Dieu le Tout-Puissant de leur accorder patience et réconfort, et d’accorder sa sainte miséricorde à tous nos défunts et de les accueillir en Son vaste paradis. Egalement, nous souhaitons un prompt rétablissement aux personnes infectées par le coronavirus.

Dans ces circonstances particulières, nous soulignons la forte mobilisation de toutes les représentations diplomatiques et tous les postes consulaires du Royaume et les efforts considérables et continus qu’ils ont déployés pour accompagner et aider les MRE à faire face aux répercussions de cette conjoncture exceptionnelle.

Par ailleurs, nous saluons toutes les forces vives de la société civile des Marocains résidant à l’étranger, et à travers elles tous les MRE, pour l’esprit d’engagement et de solidarité et les valeurs marocaines authentiques dont elles ont fait preuve, via plusieurs initiatives hautement louables qu’elles ontentreprises dans les différents pays d’accueil.

OUAZZANI C.
Author: OUAZZANI C.

Articles Connexes

Laisser un Commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire Plus