12.1 C
CASABLANCA, MA.
01/03/2021
ACMRCI
ACTUALITÉS AFRIQUE Flash Infos MONDE SOCIETE

Vidéo. Burkina Faso. Tentative de meurtre contre l’ambassadeur du Maroc: À qui profite le crime?

La tentative de meurtre perpétrée à l’encontre de l’ambassadeur du Maroc Youssef Slaoui et son épouse interpelle par son mode opératoire, son timing et son mobile.
Le représentant diplomatique marocain, accompagné de son épouse, a été la cible de tirs à balles réelles quand, après avoir effectué une visite de courtoisie à une famille burkinabée, dans la soirée du jeudi 11 février à Ouaga 2000 (10 kilomètres du centre de Ouagadougou), il s’apprêtait à regagner son domicile au centre de la capitale.
Le diplomate marocain a été atteint à la tête alors que son épouse a été blessée par deux balles au pied, rapporte Omega TV (propriété de l’actuel MAE burkinabé Alpha Barry). Le chauffeur du couple marocain a lui aussi été blessé, alors que l’auteur de ce crime, un jeune de 36 ans, a été abattu après avoir tenté de fuir à bord de sa moto.
Ce dernier était déjà recherché par la police pour des motifs similaires, rappellent nos confrères burkinabés, précisant que l’intéressé avait tenté précédemment d’attenter à la vie d’une humanitaire travaillant pour le compte d’une ONG internationale de défense des droits de l’Homme.
Remarquez en passant, qu’on n’est pas loin de la tristement célèbre affaire d’enlèvement de trois humanitaires (une Italienne et deux Espagnols) en 2011 dans les camps de Lahmada Tindouf, par un groupe d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI).
Le Burkina Faso est avec le Mali, le Niger et le Tchad, le terrain de jeu favori des groupes jihadistes de tous poils, notamment “l’État islamique dans le grand Sahara” (EIGS), dont l’émir n’est autre que Adnane Abou Walid al-Sahraoui, ancien soldat du polisario. Il n’est donc pas exclu que la tentative de meurtre contre l’ambassadeur marocain soit le fait de la nébuleuse terroriste sahélo-saharienne.
La piste du crime commandité est d’autant plus plausible que son auteur, en visant la tête du diplomate marocain, a apporté la preuve qu’il savait manier les armes avec précision.
Autre preuve à l’appui de cette thèse, est la détermination et le temps que l’assaillant a pris pour tenter d’éliminer toutes ses cibles, y compris le chauffeur du couple marocain.
Last not least, la sortie de certains médias à la solde du renseignement algérien pour tenter de brouiller les pistes de l’enquête en cours en colportant l’allégation farfelue, de surcroît ridicule, selon laquelle le diplomate marocain aurait fait les frais d’un prétendu règlement de comptes entre les mafias de trafic de drogue ! Une insinuation grave et inacceptable à une présumée appartenance du diplomate marocain aux réseaux de trafic de drogues!
Cette allégation ne viserait-elle pas à éloigner tout soupçon d’implication des services algériens dans ce crime commis avec préméditation? La campagne médiatique rageuse orchestrée par ces services depuis la normalisation des relations israélo-marocaines participe en tout cas de cet esprit malveillant et criminel.  

le collimateur

OUAZZANI Chahdi
Author: OUAZZANI Chahdi

quelques soient l'endroit ou nous nous trouvons dans le monde, un jour où l'autre nous aurons besoin d'une aide, d'un soutient, d'un réconfort. Alors agissez pour que demain à votre tour, quelqu'un soit là ...

Articles Connexes

Laisser un Commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire Plus