20.1 C
CASABLANCA, MA.
3 octobre 2022
ACTUALITÉS Flash Infos gouvernement MONDE POLITIQUE SOCIETE

Akhannouch à New York mardi pour le débat général de l’Assemblée Générale de l’ONU

Le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, à la tête d’une délégation parmi laquelle figurera le chef de la diplomatie marocaine, Nasser Bourita, ainsi que différents directeurs des départements et de la Primature et du MAE, sera présent mardi 20 septembre à New York pour représenter le Royaume à l’Assemblée générale de l’ONU.
En effet, la délégation, conduite par Aziz Akhannouch participera en ce jour au débat général annuel de l’Assemblée générale des Nations Unies. Ce débat, moment fort des travaux de la 77e session de l’Assemblée générale des Nations unies qui se sont ouverts, mardi 13 septembre et s’étaleront jusqu’au 26 septembre, sous le thème « Un tournant décisif : les solutions transformatrices à des défis interconnectés », est l’occasion pour les chefs d’Etat et de gouvernement membres de l’ONU de se réunir au Siège de l’Organisation afin de débattre de questions d’ordre mondial. Profitant du fait que beaucoup de chefs d’Etat et de gouvernement se rendront à New York en cette semaine l’ONU s’attend à une multitude de déclarations nationales d’engagement de la part de ces dirigeants.
A l’occasion de l’ouverture des travaux de la 77e session de l’Assemblée générale des Nations unies le 14 septembre dernier, le nouveau président de l’Assemblée générale de l’ONU, le Hongrois Csaba KÅrösi, qui a remplacé Abdulla Shahid (Maldives), lors de la cérémonie de clôture de la 76e session de l’Assemblée générale tenue lundi 12 septembre 2022, a indiqué que ces travaux intervenaient alors que le monde est traversé par des divisions géopolitiques croissantes, une incertitude prolongée et une série de crises qui touchent à la sécurité alimentaire, énergétique et sanitaire ainsi qu’aux perspectives de développement durable. Pour sa part le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres a indiqué que « nous sommes confrontés à un monde en péril alors que nous œuvrons pour faire progresser la paix, les droits de l’Homme et le développement durable », en citant les défis liés notamment aux conflits, au changement climatique, à un « système financier mondial défaillant qui laisse tomber les pays en développement », à la pauvreté et à l’inégalité.

hespress

Articles Connexes

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire Plus