15.1 C
CASABLANCA, MA.
4 décembre 2022
ACTUALITÉS AFRIQUE CÔTE D'IVOIRE Flash Infos MONDE SOCIETE

2ème édition du Salon des Collectivités territoriales : Le Maroc comme pays à l’honneur à Abidjan

2ème édition du Salon des Collectivités territoriales : Le Maroc comme pays à l’honneur à Abidjan
La deuxième édition du Salon des Collectivités territoriales qui se tient du 29 septembre au 01 octobre 2022 au Sofitel Hôtel Ivoire d’Abidjan (Côte d’Ivoire-Afrique de l’Ouest), a comme pays à l’honneur le Maroc.
Cette 2ème édition sous le thème : « DEVELOPPEMENT DES TERRITOIRES ; ACTIONS PUBLIQUES ET SOLUTIONS PRIVEES », s’est tenue lors de la cérémonie d’ouverture, du Ministre ivoirien de l’Intérieur et de la Sécurité, le Général Vagondo DIOMANDE, Représentant le Parrain, M. Patrick ACHI, Premier Ministre de la Côte d’Ivoire, de l’Ambassadeur du Royaume du Maroc en Côte d’Ivoire, SEM Abdelmalek KETTANI et du Président de l’Union des Villes et Communes de Côte d’Ivoire (UVICOCI), M. Paulin DANHO, Maire de la commune d’Attécoubé.
En effet, le Maroc qui est le pays à l’honneur, est représenté par une forte délégation dirigée par le Gouverneur chargé de la Coopération et de la Documentation, au Ministère de l’Intérieur, M Abdelouahhab El JABRI, ainsi que de plusieurs présidents de régions, de maires et de hauts cadres de la CDG.
Pour l’Ambassadeur du Royaume du Maroc en Côte d’Ivoire, SEM KETTANI, c’est tout une joie de savoir que le Maroc a été choisi comme le pays à l’honneur.
« La décentralisation ne doit plus être une redondance, mais être effectivement appliquée. L’Etat-providence, c’est du passé ! Pour cela, les collectivités territoriales doivent réfléchir et innover afin de devenir des pôles économiques attractifs en alliant des partenariats avec le secteur privé pour un développement local durable. Aussi, le secteur privé ne doit pas avoir peur de prendre de risques pour créer cette synergie », a déclaré le Président de l’UVICOCI. Ajoutant que les villes regroupent plus de 52% des populations et qu’il faut une solution urgente pour une autonomie financière qui entraînera le bien-être des populations.
La commissaire Générale de ce Salon, Mme Penda DRAMERA, a relevé la qualité des exposants, ouverts à tous partenariats, affirmant que les localités sont des creusets de développement, mais qu’il faut savoir les valoriser. « Nous sommes sûrs que ce cadre de rencontre et de partages d’expériences entre exposants, et avec nos pays invités tels que le Maroc et le Sénégal, auront des solutions durables », a-t-elle indiqué.
 Le président de l’Association des Régions et Districts de Côte d’Ivoire (ARDCI), Dr Eugène Aka AOUELE, a quant à lui expliqué que la valorisation durable des territoires passe par des solutions innovantes. « Pour un même équilibre national entre toutes les localités du pays, il faut une autre forme de gouvernance et un accompagnement technique et financier du secteur privé, et renforcer véritablement la décentralisation. Les opportunités d’investissement sont rentables, ce qui fera le plus grand bonheur des populations », s’est exprimé M. AOUELE.
Notons que le Salon des Collectivités territoriales vise à créer un cadre inclusif de réflexion et de rencontres entre les acteurs, les partenaires, les décideurs et le grand public sur les questions liées à la décentralisation et au développement local. Les préoccupations majeures sont entre autres, le financement des infrastructures et des équipements, le transport, la salubrité, les nuisances sonores, etc.
Rappelons que la première édition du Salon des collectivités territoriales s’est tenue en 2019.
Nadège Koffi

Afrique Economie

Articles Connexes

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire Plus