20.2 C
CASABLANCA, MA.
24 juin 2024
ACTUALITÉSCULTUREFlash InfosMONDEPOLITIQUESOCIETE

Interview. Le directeur des Archives du Maroc, Jamaâ Baida, dévoile la nature des documents légués à la nation par Abdelwahed Radi

VidéoLe directeur des Archives du Maroc, Jamaâ Baida, revient dans cette interview avec Le360 sur la nature des archives léguées par Abdelwahed Radi au Royaume, qui retracent le parcours de l’ancien parlementaire et ministre au fil des grandes étapes de l’histoire contemporaine du pays.
Les Archives du Maroc organisent du 5 au 20 juin prochain, sous le haut patronage du roi Mohammed VI, l’exposition «Abdelwahed Radi (1935-2023): un éminent témoin de son époque». Dans une entrevue avec Le360 le directeur de l’institution, Jamaâ Baida, revient sur la nature de la donation effectuée par Abdelwahed Radi aux archives. Il s’agit, explique notre interlocuteur, de milliers de documents photos, textes, lettres, notes, discours et dossiers, jalonnant la vie de cette figure emblématique de la vie politique contemporaine, dont il fut un témoin privilégié depuis l’Indépendance.
«L’exposition contient tout. Beaucoup de photos, des boucliers honorifiques ainsi que des correspondances personnelles en lien avec l’évolution interne du pays, sans oublier les correspondances de Radi avec des interlocuteurs étrangers, à la fois arabes et occidentaux», a-t-il relevé.
«En tant qu’historien, j’estime qu’Abdelwahed Radi fait partie des personnalités qui ont marqué l’histoire contemporaine du Maroc, à la fois avant l’Indépendance à travers son militantisme partisan et syndical, et après celle-ci en contribuant à l’établissement des piliers d’un Maroc moderne qui aspirait à la démocratie», a souligné Baida lors de l’entretien. «Peu de Marocains ont une biographie universitaire, diplomatique, syndicale et politique comme celle de Abdelwahed Radi», a-t-il fait valoir.
Ouverte mercredi 5 juin dernier, cette exposition a été réalisée à partir de la donation par le défunt de l’ensemble de ses archives et de ses documents personnels en 2023.
Avant le vernissage de cette exposition documentaire, la salle de conférence de l’institution a abrité une séance de témoignages pendant laquelle la parole a été donnée à des personnalités associatives et politiques qui ont connu de près l’homme d’État.
Cette séance a été l’occasion de lui rendre hommage et de revenir sur son parcours politique, associatif et syndical, ainsi que sur ses qualités humaines et professionnelles.
Décédé le 26 mars 2023, Abdelwahed Radi est considéré comme l’un des fondateurs du parti politique Union nationale des forces populaires (UNFP) en 1959, devenu aujourd’hui l’Union socialiste des forces populaires (USFP).
Abdelwahed Radi a été élu en tant que parlementaire pour la première fois en 1963, avant d’être réélu membre de la Chambre des représentants au cours des législatures qui ont suivi. De même, il a été élu président de la Chambre lors de plusieurs législatures (1997-2002, 2002-2007 et 2010-2011). Au gouvernement, il a occupé les postes de ministre chargé de la Coopération (1983) et ministre de la Justice (2007).

Articles Connexes

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire Plus