15.1 C
CASABLANCA, MA.
4 décembre 2022
ACTUALITÉS AFRIQUE Algérie Flash Infos gouvernement MONDE POLITIQUE SAHARA MAROCAIN SOCIETE

L’Occident vent debout contre le séparatisme

À toute chose malheur est bon, est-on tenté d’écrire. La bonne chose dans la crise ukrainienne (serait) d’avoir ouvert les esprits et dessillé les yeux sur ce slogan scélérat qu’est le « droit des peuples à l’autodétermination », souvent instrumentalisé pour tenter de porter atteinte à la souveraineté et à l’unité territoriale des États.   
Aussi devrait-on accueillir ce « sursaut » anti-référendaire avec prudence, l’interprétation occidentale de ce « droit » hérité de la lointaine époque des « guerres d’indépendance »  ayant souvent été asymétrique, voire biaisée.
Il s’agit ici d’Ukraine, théâtre périlleux de la rivalité entre la Russie et l’Otan. 
La dynamique vertueuse enclenchée par l’offre d’autonomie marocaine pour le Sahara, ne devrait donc pas nous pousser à baisser la garde. Il faut saisir cette opportunité pour marquer davantage de points contre le voisin de l’est, qui semble lui aussi tirer ses marrons du conflit russo-ukrainien et ses retombées économiques pour retrouver sa capacité de nuisance. Enhardi par la hausse des prix des carburants, la junte algérienne fait miroiter à nouveau pétro et gazo-dollars pour tenter de rallier les pays les plus vulnérables. Le cas de la Tunisie qui n’a pas résisté à l’attrait du chèque de 300 millions d’euros, ne devrait pas avoir de « réplique » ailleurs.   

le collimateur

Articles Connexes

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire Plus