15.2 C
CASABLANCA, MA.
4 décembre 2022
ACTUALITÉS AFRIQUE EDUCATION Flash Infos MIGRATION MONDE SOCIETE TECHNOLOGIE

Le Sénégal cherche à garder ses meilleurs bacheliers sur ses terres

Senegalese student and novelist Diary Sow poses during a photo session in Paris on November 8, 2021. (Photo by JOEL SAGET / AFP)
Avec l’ouverture de deux classes préparatoires, le pays souhaite désormais conserver ses élèves les plus brillants et tenter de casser la dynamique de la fuite des cerveaux.
Ils ne verront pas Paris, Lyon ou Valenciennes. Pas cette année. Le Sénégal a décidé de ne pas envoyer ses meilleurs bacheliers dans une classe préparatoire française lors de la prochaine rentrée étudiante. Ce pays d’Afrique de l’Ouest a fait le choix d’ouvrir pour la première fois, le 3 octobre, deux classes préparatoires scientifiques au sein de l’école polytechnique de Thiès, ville située à 70 kilomètres à l’est de Dakar, afin de former 50 élèves directement aux concours d’entrée des grandes écoles.

LE MONDE

Articles Connexes

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire Plus