23.4 C
CASABLANCA, MA.
28 mai 2022
ACTUALITÉS AFRIQUE Algérie Flash Infos gouvernement MONDE POLITIQUE SAHARA MAROCAIN

Médiation saoudienne : L’Algérie fixe les conditions de la réconciliation avec le Maroc

La nouvelle dynamique des relations diplomatiques entre Rabat et Ryad pourrait conduire à des résultats inespérés. Et Malgré l’hostilité grandissante de l’Algérie envers le Maroc, Alger, de manière inattendues montrerait une volonté de rétablir pour la première fois des relations avec le Maroc. La médiation saoudienne peut déboucher sur une surprise.
La crise diplomatique entre Rabat et Alger déclenchée par cette dernière vit-elle ses derniers jours ou semaines ? En tout état de cause, selon le site Maghreb Intelligence, le gouvernement algérien a annoncé aux médiateurs saoudiens qu’il fixerait les conditions d’une éventuelle réconciliation avec le Maroc.
Entre autres choses, Alger exige que le Maroc mette fin à la coopération sécuritaire avec Israël avant que le rétablissement des relations avec Rabat puisse être envisagé. Mieux, le source précise qu’Alger déclare ne jamais que le Maroc travaille avec Israël sur des projets militaires.
Les dirigeants algériens estiment qu’en coopérant avec le Maroc, les Israéliens font peser une plus grande menace sur l’intégrité territoriale de leur pays, alimentent les tensions régionales voire envahissent le pays.
Le paquet de revendications d’Alger signifie que les négociations sur un retour probable à des relations normales entre Alger et Rabat seront complexes.
Dans l’attente d’une réponse de Rabat, les Saoudiens poursuivent leur médiation et ont programmé plusieurs rencontres à Alger, Riyad et Tunis dans les prochaines semaines, rapportent des émissaires saoudiens et des représentants algériens.
Dans une déclaration faisant suite à la décision algérienne, l’Arabie saoudite, l’un des premiers pays à réagir à la rupture des relations, a publié un communiqué soulignant son espoir de voir les liens entre les deux pays se rétablir le plus rapidement possible. Dans cette note, Riyad a appelé « les frères des deux pays à promouvoir le dialogue et la diplomatie pour parvenir à des solutions susceptibles de contribuer à l’ouverture d’une nouvelle page dans les relations entre les deux pays frères ». « Les relations doivent revenir pour apporter des avantages aux peuples des deux pays, réaliser la sécurité et la stabilité dans toute la région et renforcer la coopération arabe », a-t-il ajouté.
Pour rappel, le Maroc et Israël ont décidé en décembre 2020 de normaliser leurs relations, mais Alger a toujours parlé de réconciliation. Selon le président Abdelmadjid Tebboune, le Maroc est à l’origine d’une « attaque israélienne contre l’unité nationale algérienne » et accuse Israël de financer la « propagande marocaine » contre l’Algérie.
En novembre de l’année dernière, Tebboune avait exprimé sa désapprobation à l’égard de la visite du ministre israélien de la Défense Benny Gantz au Maroc. Il a qualifié la visite de l’ancien chef d’état-major de l’armée israélienne de « honte, trahison, infâme et déshonorante ».
Gantz était à Rabat pour signer un marché d’armes. Il s’agissait de la première visite officielle d’un ministre israélien de la Défense au Maroc.

Maroc diplomatique

Articles Connexes

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire Plus