23.6 C
CASABLANCA, MA.
29 mai 2024
ACTUALITÉSAFRIQUEFlash InfosMRESOCIETESPORT

Maroc-Tanzanie: l’essentiel de la conf’ de Walid Regragui et Romain Saïss

Walid Regragui, sélectionneur national, et Romain Saïss, capitaine des Lions de l’Atlas, étaient en conférence de presse, ce mardi 16 janvier, à la veille de l’entrée en lice du Maroc dans la CAN 2023, face à la Tanzanie.
Walid Regragui, sélectionneur national, s’est exprimé en conférence de presse, ce mardi 16 janvier, à la veille du match contre la Tanzanie, dans le cadre de la première journée de la phase de groupes de la Coupe d’Afrique des Nations 2023.
«Le premier match est souvent important pour entrer dans la compétition. On rentre pour arracher les trois points et lancer idéalement la compétition. Ce sera un match important et différent de celui des éliminatoires du Mondial 2026», a d’abord déclaré le technicien.
«A Dar es Salam s’était une autre épreuve et une autre compétition. Ils seront motivés après avoir vu les surprises qui ont eu lieu depuis le début de compétition. Nous devons rentrer dans le match avec nos certitudes. On doit oublier le Mondial. Ici, il n’y a pas de statut. Tout peux changer. Nous devons être humbles. Si on rentre avec un mauvais état d’esprit, le match s’avérera plus compliqué. J’ai confiance en mes joueurs», ajoute le coach.
«Noussair avait un petit problème au mollet. Il est aussi tomber malade, ce qui a retardé sa récupération. Nous pouvons passer sans Noussair, il nous rejoindra plus tard. C’est ma stratégie», explique-t-il au sujet de l’absence annoncé du latéral.
Regragui a également évoqué Amine Adli qui a perdu sa mère quelques jours avant le début du tournoi: «La perte de la maman est très difficile pour tout le monde, surtout à son âge. Mais là, il est de retour dans un bon état d’esprit. Je veux lui dire merci. Il a choisi de nous rejoindre, ça prouve sa volonté».
Quelques incertains contre la Tanzanie
«On a des incertitudes sur deux ou trois postes. Nous aviserons, ce soir. Je ne peux pas vous citer les noms de ceux qui sont incertains», annonce le technicien qui affirme que le onze de départ de demain en dira plus.
«Le calendrier nous sert parfois. Nous jouons en derniers donc nous avons vu les résultats. Mais nous sommes motivés. Cela ne nous fait pas peur. Nous allons respecter l’équipe. Il n’y a pas de petite équipe. Tous le monde est conscient qu’il faut être à 100%», conclut le coach.
«C’est un match très important. Ça va nous permettre de prendre la confiance pour la suite. Ce sera différend de celui qu’on a joué il y a un mois et demie. On s’est bien préparés et on est ensemble depuis une quinzaine de jours. On veut bien démarrer par une victoire», a indiqué pour sa part Romain Saïss, capitaine des Lions de l’Atlas.
«On a des qualités et des forces et ont peut mettre en difficulté n’importe quelle équipe», poursuit le défenseur central.
«Mon discours au plus jeunes, c’est que c’est une compétition difficile physiquement et mentalement. Il faut tout de suite se mettre dans le bain. C’est différent du football qu’on peut connaitre que ce soit en Europe ou en Coupe du Monde. C’est important pour moi qu’ils prennent conscience rapidement de tous ces aspects là. L’Afrique c’est beaucoup d’abnégation et de duel. Il faut être prêt mentalement à 100%», a ajouté le capitaine.

Articles Connexes

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire Plus