24.1 C
CASABLANCA, MA.
24 juin 2024
ACTUALITÉSAFRIQUEAlgérieFlash InfosMONDEPOLITIQUESOCIETE

Conseil de sécurité: Omar Hilale plaide en faveur du respect des principes de bon voisinage, de l’intégrité territoriale et de la non-ingérence externe

L’ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès des Nations Unies, Omar Hilale, a plaidé, devant le Conseil de sécurité à New York, en faveur du respect du principe du bon voisinage, des valeurs universelles du vivre ensemble, et de l’impératif de la non-ingérence dans les affaires internes des Etats.
Lors d’un débat ouvert consacré au « renforcement des mesures de confiance pour la pérennisation de la paix », présidé par le ministre suisse des Affaires étrangères, Ignazio Cassis, dont le pays assume la présidence tournante du Conseil pour le mois de mai, M. Hilale a souligné que les conflits actuels et émergents suscitent des dynamiques géopolitiques et transfrontalières multidimensionnelles et complexes, qui nécessitent le renforcement du multilatéralisme, en favorisant des approches inclusives, notamment à travers le plein respect de l’intégrité territoriale et la souveraineté nationale des Etats membres.
Dans ce contexte, il a insisté sur la promotion de la médiation et du dialogue, et le renforcement de la pérennisation et de la consolidation de la paix, en tant que mesures de confiance sine qua non qui contribuent à la prévention des conflits, et promeuvent la stabilité et le développement des Etats.
Il a déclaré qu’afin de bâtir une paix pérenne capable de faire face aux défis sécuritaires multidimensionnels du 21ème siècle, l’ONU, et particulièrement le Conseil de sécurité, devrait continuer de recourir à la Charte des Nations Unies pour prévenir les conflits, et promouvoir le règlement pacifique des différends.
Dans ce contexte, M. Hilale a souligné que dans le cadre de sa sollicitude en faveur de la promotion des droits de la Femme, et conformément aux très Hautes instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le Maroc a lancé son plan d’action national sur les femmes, la paix et la sécurité le 23 mars 2022, en soutien à la résolution 1325 du Conseil de sécurité. Il a également mis en place des politiques sensibles au genre qui renforcent la participation, la résilience et le leadership des femmes et des jeunes dans tous les domaines.
Le diplomate a noté que le Maroc reconnaît également le rôle des jeunes dans la promotion de la paix et la sécurité au sein de leurs communautés, et la nécessité qu’ils contribuent au processus de prise de décision au niveau national, régional et international. « Ces jeunes ne constituent pas seulement l’avenir, mais représentent également une phase cruciale de notre présent, et leurs apports contribuent substantiellement à façonner les efforts de prévention des conflits et de pérennisation de la paix » a-t-il estimé.
L’ambassadeur a, en outre, estimé que le recours à une série d’approches et d’instruments de renforcement de la confiance reste capable de bâtir une paix durable et pérenne face aux défis pressants, ajoutant que « lorsque les Nations se font confiance, elles sont plus enclines à travailler ensemble, à coopérer et à trouver des solutions aux problèmes communs ».
Le débat ouvert du Conseil de sécurité a été rehaussé par la participation du Premier ministre de la Macédoine du Nord, du ministre d’Etat émirati chargé de l’Intelligence artificielle, de la ministre d’Etat allemande, du vice-ministre japonais des Affaires étrangères, ainsi que du chef de la diplomatie suisse, dont le pays assure la présidence du Conseil de sécurité pour la première de son histoire.
Avec MAP

Articles Connexes

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire Plus