30.7 C
CASABLANCA, MA.
3 octobre 2022
ACTUALITÉS Flash Infos SOCIETE

Naissance de l’Association “SALAM LEKOULAM”

Rabat – Une nouvelle Association baptisée “SALAM LEKOULAM” vient de voir le jour, avec l’objectif d’unir les forces, les compétences, les talents et la diversité des Marocains, musulmans et juifs, pour les mettre au service de leur dénominateur commun, le Maroc, et de tous les Marocains.
“SALAM LEKOULAM” précise, dans un communiqué, que sa dénomination est composée de deux mots issus des deux religions (Islam et Judaïsme), qui symbolise l’identité marocaine.
“Musulmans et Juifs du Maroc, d’Israël, de France et du Monde sont soucieux de tisser un lien identitaire, un lien fraternel et solidaire, semblable à un fil arachnéen, pour construire ensemble l’avenir”, souligne l’association, dont le Président d’honneur est M. André Azoulay, Conseiller de SM le Roi.
“Le Maroc a besoin de tous ses enfants et nous avons tous besoin du Maroc”, soutient la même source.
“SALAM LEKOULAM” se veut une nouvelle structure pour notamment redonner du sens, du contenu et du concret au mot “Tamaghrabite” (appartenance à un Maroc pluriel, divers, tolérant…comme gravé dans le préambule de la Constitution), se souvenir sans nostalgie pour se projeter dans l’avenir, retisser les liens en particulier auprès des nouvelles générations, en aidant la jeunesse à se réapproprier son identité plurielle, assurer le rôle de génération charnière entre ceux ayant vécu concrètement le vivre-ensemble et ceux qui veulent le réinventer, avec la culture comme “arme” d’instruction massive.
L’association s’assigne pour principaux objectifs de faire entendre une voix commune sur les grands défis qui se posent ici et ailleurs et combattre ensemble le(s) racisme(s), l’antisémitisme, l’islamophobie, la stigmatisation, de communiquer et influer mutuellement et avec honnêteté sur l’actualité et les défis des sociétés dans lesquelles nous vivons.
Il s’agit aussi “de dialoguer, échanger et de s’interroger sur les grandes questions de société, avec toujours le souci de rechercher la voix du juste milieu, de faire vivre notre culture commune et l’enrichir sans cesse, par des activités artistiques, sociales, sportives, humanitaires -rassembleuses, novatrices, mobilisatrices- et d’offrir à notre creuset commun : le Maroc, des opportunités porteuses d’avenir”, explique-t-on.
“Notre population en général – à l’intérieur du Royaume ou en diaspora- et les nouvelles générations en particulier, ont besoin de découvrir, de s’ouvrir, d’apprendre, d’être abreuvée culturellement, de se réapproprier notre Histoire et notre identité”, affirme l’association, précisant qu’”il nous faut donc innover -sur le terrain et sur le net, les réseaux sociaux, les médias, les productions artistiques- et sortir des sentiers battus et des paroles non suivis d’actes, par des actions novatrices”.
Présidé par M. Jérémie Dahan, le bureau de l’association “SALAM LEKOULAM” se compose aussi de Aalya Ghouli (Vice-Présidente), Ahmed Ghayat (Secrétaire général), Yannick Soussana Assor (Secrétaire Générale Adjointe), Said Ryare (Trésorier), Saâd Charkioui (Trésorier Adjoint), Katia Brami-Azoulay (Conseillère en charge de questions liées à la Mémoire), Maxime Karoutchi (Conseiller artistique), Zakaria Affi (Conseiller sport pour la paix) et Julien Nouchi (Conseiller juridique).
Il comprend également des conseillers jeunesse (Otmane Mazzine, Youssef Kandalì), un conseiller solidarité (Daniel Assor), ainsi que des ambassadeurs (Ilana Nelson-Israël, Yassine Bakkari-France, et Latifa Bakkari-France).
“La composition plurielle de notre Bureau est l’illustration de notre volonté de positionner SALAM LEKOULAM, clairement et sans ambiguïtés, autour de l’Humain. SALAM LEKOULAM n’a pas pour vocation de se substituer aux États”, soutient l’Association.

map

Articles Connexes

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire Plus