15.1 C
CASABLANCA, MA.
4 décembre 2022
ACTUALITÉS AFRIQUE Flash Infos MONDE SOCIETE

Guinée : nouvelle évacuation sanitaire de l’ancien Président Alpha Condé, en Turquie

L’ancien chef de l’Etat guinéen, Alpha Condé, a été autorisé par la junte au pouvoir à quitter le pays «pour des raisons humanitaires et pour le respect de la dignité et de l’intégrité de sa personne». Le dirigeant s’est rendu en Turquie pour des raisons sanitaires.
Alpha Condé s’est envolé, hier samedi 21 mai, pour la Turquie où il doit poursuivre ses soins médicaux. Selon les médias guinéens, l’ancien dirigeant, dont l’avion a décollé peu avant 10 heures GMT, est arrivé à destination, le même jour, dans la soirée. Une évacuation sanitaire en urgence saluée par Dr Sékou Condé, qui partage la même formation politique que Condé, le RPG arc-en-ciel, dont il est le secrétaire permanent.
«Quand on a été reçus par le Président Alpha Condé, on a senti qu’il fallait nécessairement qu’il reparte pour ses soins. On a même fait des déclarations dans lesquelles nous avions demandé au gouvernement de Transition de permettre encore au Professeur Alpha Condé d’aller suivre ses soins. Parce que c’était les recommandations de ses médecins», a déclaré le Dr Sékou.
Vendredi soir, la junte militaire au pouvoir avait annoncé que l’ancien chef de l’Etat devait se rendra à l’étranger pour des soins médicaux. Une décision qui, selon la Transition, «s’inscrit non seulement dans le respect de la dignité et l’intégrité de l’ancien président de la République, mais aussi pour des raisons humanitaires». Cette évacuation intervient quelques semaines seulement après l’annonce de nouvelles poursuites à l’encontre de l’ex-dirigeant.
Le mercredi 4 mai 2022, en effet, le procureur général de Conakry, Alphonse Charles Wright avait lancé des poursuites judiciaires, contre l’ancien Président guinéen, Alpha Condé, et 26 responsables sous son magistère. Outre Alpha Condé, un ancien président de la Cour constitutionnelle, d’anciens présidents de l’Assemblée nationale guinéenne, un ancien chef de gouvernement ainsi que de nombreuses personnes ayant occupé des responsabilités ministérielles.
A noter que c’est la deuxième fois qu’Alpha Condé quitte la capitale guinéenne pour des raisons de santé, depuis le coup d’Etat du 5 septembre 2021. En effet, le 17 janvier dernier, l’ancien Président avait quitté Conakry pour Abu Dhabi, aux Emirats Arabes Unis. A lors sous traitement médical, il avait d’ailleurs été annoncé sous résidence surveillée. Après plus de deux mois d’hospitalisation, le dirigeant avait regagné Conakry le 8 avril dernier.

Afrik.com

Articles Connexes

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire Plus