16.9 C
CASABLANCA, MA.
7 décembre 2022
ACTUALITÉS AFRIQUE BUSINESS CÔTE D'IVOIRE Flash Infos MONDE

Mohamed Benchaâboun : « Le Maroc restera engagé pour la réalisation des objectifs conjoints de la TICAD »

La quatrième Conférence mensuelle des Ambassadeurs Africains de Paris (CMAAP) dédiée à la Conférence Internationale de Tokyo pour le Développement de l’Afrique (TICAD) a eu lieu le 28 juin 2022 en France. Plusieurs ambassadeurs africains, dont Mohamed Benchaâboun, Ambassadeur du Maroc en France, y ont pris part.
« L’Afrique a toujours été au cœur des choix stratégiques du Maroc, qui n’a jamais cessé de réaffirmer son identité africaine depuis son indépendance » a souligné Mohamed Benchaâboun lors de son intervention. Il a ajouté que la relation Maroc-Afrique est une priorité de la politique étrangère du Royaume et qu’elle a été inscrite dans la Constitution en vigueur depuis 2011. Le diplomate marocain est allé plus loin en faisant remarquer que le Maroc restera engagé aux côtés du Japon et l’ensemble des partenaires pour la réalisation des objectifs conjoints de la TICAD. Rappelons que cette rencontre a été organisée à l’initiative du Club Afrique de la Presse parisienne (CAPP), en coopération avec AFRIJAPAN, l’organisme officiel de Promotion de la TICAD, sur le thème « Bilan et perspectives de la coopération japonaise en Afrique ».
Rappelons qu’en prélude de chaque TICAD depuis 2002, des activités de sensibilisation et de mobilisation sont organisées par AFRIJAPAN, organisme International dont la mission est de promouvoir la TICAD sur le continent africain. Selon Mohamed Benchaâboun, ce processus doit s’inscrire dans la durée, faisant observer que le Royaume restera engagé aux niveaux national et régional dans les différents domaines d’intervention de la TICAD, dans le cadre d’une approche gagnant-gagnant basée sur trois éléments, à savoir l’appropriation, le partage d’expériences et la coopération tripartite. « Nous avons grand espoir de voir émerger à l’occasion de la prochaine conférence de Tunis des mesures audacieuses, innovantes et également un engagement ferme en faveur du développement de l’Afrique », a conclu le diplomate.
La rencontre a été marquée par les interventions de nombreuses personnalités, dont les ambassadeurs du Japon et d’Ethiopie en France, respectivement Junichi Ihara et Henok Teferra, la vice-présidente de la Banque Africaine de Développement (BAD) Yacine Fal, ainsi que Ferdinand Bleka, Président d’AFRIJAPAN, Kyosuke Inada, Directeur général JICA France et Afrique, François-Xavier Belloq, directeur-adjoint Afrique de l’AFD (Agence française de développement), etc.
Dans leurs interventions, les panélistes ont mis l’accent sur l’importance de la transformation agricole en Afrique, à travers notamment les investissements dans les infrastructures, afin d’assurer la sécurité alimentaire du continent, mettant en avant la contribution du Japon et le rôle essentiel des investissements japonais dans l’essor du secteur privé africain.
Ils ont appelé, par la même occasion, à s’inspirer des expériences réussies menées en coopération avec le Japon dans plusieurs pays de l’Afrique, tout en tirant profit de son énorme potentiel, soulignant la nécessité d’investir dans la jeunesse africaine, les femmes, le climat et l’environnement, afin de contribuer à la résilience de l’Afrique face aux différents chocs. Force est de rappeler que le gouvernement japonais a pris l’engagement d’organiser tous les trois ans la TICAD, dans le but de forger de nouvelles stratégies et méthodologies pour le développement de l’Afrique, avec des partenaires sensibles à la cause du développement de l’Afrique.

challenge

Articles Connexes

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire Plus