15.2 C
CASABLANCA, MA.
4 décembre 2022
ACTUALITÉS AFRIQUE Algérie Flash Infos MONDE POLITIQUE

Sommet arabe: L’ Algérie et la Tunisie écartent le SG de l’UMA, Taïeb Baccouche

Le nouveau tandem Algérie-Tunisie agit encore et cette fois-ci, c’est contre le secrétaire général sortant de l’Union du Maghreb Arabe, le tunisien Taïeb Baccouche. Les présidents Abdelmajid Tebboune et Kaïs Saïed ont décidé d’écarter le président sortant du l’UMA, égratignant un peu plus l’image de la Ligue arabe déjà impacté par le forcing de l’Algérie pour tenir un sommet qui sonne déjà par un échec au vu des absences notables de grands dirigeants de la Ligue arabe.
Pionnier pour la réconciliation entre le Maroc et la Tunisie, le président sortant de l’UMA, Taïeb Baccouche paie les frais de son indépendance et son franc parler surtout les politiques adoptées par le président tunisien, Kaïs Saïed, qui depuis son élection est connu pour une gestion antidémocratique concernant les affaires de son son pays.
Pour le Sommet arabe qui se tient en Algérie les 1er et 2 novembre, le président de l’UMA se voit délibérément écarté par le pouvoir algérien, la raison, Alger n’apprécie pas outre mesure ses prises de position sur plusieurs sujets notamment le Sahara marocain. Pour les président Abdelmajid Tebboune et Kaïs Saïd, Taïeb Baccouche est un invité encombrant.
Pourtant le tunisien Taïeb Baccouche a lui-même émis le souhait de participer au sommet. Il est certes chargé de diriger les affaires courantes jusqu’à la nomination d’un nouveau secrétaire général de l’UMA. Mais la raison de son exclusion par le pouvoir en Algérie pourrait être liée au souhait du président tunisien, Kaïs Saïed, de le tenir à l’écart du sommet arabe.

Maroc Diplomatique

Articles Connexes

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire Plus