19 C
CASABLANCA, MA.
28 mai 2024
ACTUALITÉSAFRIQUEBUSINESSFlash InfosMONDESOCIETETECHNOLOGIE

AGR : le Maroc continue de bénéficier de la confiance des bailleurs de fonds étrangers

Le Maroc continue de bénéficier de la confiance des bailleurs de fonds étrangers, estime Attijari Global Research (AGR) dans son récent « Research report – fixed income ».
Cette confiance est matérialisée par une demande qui a dépassé les 11 milliards de dollars, malgré un contexte marqué par une aversion au risque croissante envers le marché de la dette des pays émergents de manière générale, explique AGR dans ce rapport intitulé « Maroc : une sortie à l’international réussie ».
Dans ce sens, le Fonds monétaire international (FMI) a accordé une ligne de crédit modulable (LCM) pour un montant de 5 milliards de dollars suite à la sortie du Maroc de « liste grise » du GAFI en février 2023, relève le rapport.
Les analystes d’AGR estiment, par ailleurs, que le recours du Trésor au marché domestique devrait s’alléger de manière significative, permettant ainsi de dissiper les pressions haussières sur la courbe des taux observées en début de l’année, ajoutant que la levée de 2,5 milliards de dollars permettrait à l’argentier de l’Etat de rester en cohérence avec un financement extérieur cible de 25% en 2023 contre seulement 22% durant la période 2021-2022.
Le recours à cet emprunt obligataire, estime la même source, permettrait de maintenir les réserves de change à un niveau confortable, autour des 6 mois d’importation de biens et services, rassurant les partenaires commerciaux sur les engagements financiers du Royaume.
« Au final, le Maroc montre sa capacité de résilience face aux éventuels chocs exogènes dans un contexte qui demeure caractérisé par un niveau élevé d’incertitudes », souligne la note.
Avec MAP

Articles Connexes

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire Plus