15.1 C
CASABLANCA, MA.
4 décembre 2022
ACTUALITÉS Flash Infos MONDE SOCIETE

INVITÉS DE MARQUE, SOIRÉE DE GALA… LANCEMENT EN GRANDE POMPE DES BUREAUX DE I24NEWS AU MAROC

La chaîne israélienne d’information en continu i24NEWS ouvre, dès ce mardi 31 mai 2022, ses bureaux au Maroc. Ils sont installés à Rabat et à Casablanca. L’annonce a été faite lors d’une soirée de gala organisée hier lundi dans la capitale et à laquelle plus de 500 invités ont pris part. Ambiance.
Le cadre était féérique. Nous étions au célèbre site du Chellah, à Rabat, en cette soirée du lundi 30 mai 2022. Le décor était fastueux, les invités nombreux. L’évènement n’était autre que l’annonce de l’ouverture officielle des bureaux de la chaîne israélienne d’information en continu i24NEWS au Maroc. Une ouverture qui a eu lieu dès ce mardi 31 mai à Rabat et à Casablanca.
Pour fêter l’évènement, ils étaient quelque 500 personnalités marocaines, israéliennes et étrangères, à prendre part au gala organisé à cette fin. Hommes et femmes politiques, diplomates, acteurs économiques de premier plan, patrons de grands médias, producteurs, artistes… Tous avaient répondu présent. Parmi les invités, citons la présence d’André Azoulay, conseiller du roi Mohammed VI, Mehdi Bensaïd, ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, et Fatima Ezzahra El Mansouri, ministre de l’Habitat.
Ce lancement a été l’occasion pour les fondateurs et dirigeants d’I24NEWS de présenter les objectifs de la chaîne et de l’ouverture de ses bureaux au Maroc, ce qui en fait le premier network d’information internationale basé en Israël à s’installer au Royaume.
Patron du groupe Altice et magnat des télécoms et des médias en France et en Israël, Patrick Drahi, propriétaire d’i24NEWS, a parlé d’un véritable moment de bonheur. Visiblement ému, ce natif de Casablanca a d’ailleurs partagé ses souvenirs d’enfance et de jeunesse marocaines avec l’audience. Son modèle demeure encore à ce jour un certain Ibn Battouta, grand voyageur et explorateur tangérois. Il a notamment rappelé la genèse d’une chaîne créée en 2013 à Jaffa et qui, aujourd’hui, diffuse ses programmes en français, en arabe et en anglais, et emploie 150 journalistes originaires de 35 pays différents à Paris, New York, Washington, Tel Aviv-Jaffa, Los Angeles, Dubaï et désormais Rabat et Casablanca.
D’origine fassie, Frank Melloul, PDG de la chaîne, s’est dit «convaincu qu’i24NEWS peut devenir un acteur de premier plan dans le paysage audiovisuel marocain». «Avant même la signature des Accords d’Abraham et la normalisation des relations entre Israël et le Maroc, nous avions conscience de l’engagement des Marocains envers i24NEWS sur les réseaux sociaux. Nous répondons donc à l’attente du public marocain en ouvrant deux nouveaux studios dans le pays», a-t-il expliqué.
Des annonces agrémentées notamment par des cris et des explosions de joie à l’annonce de la victoire du Wydad de Casablanca contre Al-Ahly à l’issue d’une finale de Champions League africaine qui se déroulait au même moment que le gala.
Entre deux discours, les convives ont également pu admirer la voix savoureuse et les chants gharnati, melhoun et juifs marocains de la chanteuse Sanae Marahati.
Le véritable clou de la soirée aura sans doute été la présence d’un certain Enrico Macias, ce grand chanteur et musicien né à Constantine en Algérie et qui n’a cessé, depuis, de revendiquer son amour et attachement à sa patrie d’origine, chose que le régime au pouvoir lui refuse cependant.
Grand habitué du Maroc, dont il n’a cessé, au cours de cette soirée, d’encenser les valeurs d’ouverture et de dialogue, portées par sa monarchie et incarnées par son peuple, Enrico Macias est interdit tant de séjour que de spectacle en Algérie. C’est donc à Rabat qu’il a chanté quelques-unes des plus belles chansons de son répertoire, comme une certaine Le Grand Pardon. Pour le plus grand plaisir des invités et le succès d’une soirée entamée à 19h30 et qui s’est poursuivie au-delà de minuit.
360.ma

Articles Connexes

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire Plus