23.6 C
CASABLANCA, MA.
29 mai 2024
ACTUALITÉSAFRIQUEAlgérieFlash InfosgouvernementMONDEPOLITIQUESAHARA MAROCAINSOCIETE

Le Gouvernement Espagnol réaffirme sa position sur le Sahara Marocain

Le Gouvernement espagnol a réaffirmé, ce lundi 12 février 2024, sa position sur le dossier du Sahara marocain. Cette réponse officielle a été donnée au Congrès suite à la question posée par un député du parti basque.

Dans une réponse écrite en date du 12 févruer 2024 adressée au Congrès, le gouvernement espagnol a réaffirmé sa position officielle concernant la question du Sahara marocain.
Cette position a été donnée aux élus du peuple en réponse à la question posée par le député du parti basque EH BILDU, Jon Inarritu, concernant la question du Sahara.
Dans sa réponse au Congrès, l’Exécutif espagnol a exprimé sa position par écrit à travers quatre points essentiels.
D’abord, le document souligne que la position de l’Espagne est conforme avec la légalité internationale tel que signalé par le Chef du gouvernement lors de l’Assemblée générale de l’ONU en septembre 2023. Elle a pour fondement les dispositions du point 1 de la Déclaration conjointe d’avril 2022 et du point 8 de la Déclaration Conjointe de février 2023, qui affirment que « L’Espagne reconnaît l’importance de la question du Sahara pour le Maroc ainsi que les efforts sérieux et crédibles du Royaume dans le cadre des Nations Unies pour trouver une solution mutuellement acceptable.
Ainsi, l’Espagne considère l’initiative marocaine d’autonomie, présentée en 2007, comme « la base la plus sérieuse, réaliste et crédible pour la résolution de ce différend. »

Le deuxième point indique que l’Espagne est en faveur d’une solution mutuellement acceptable dans le cadre de la Charte des Nations Unies et les résolutions du Conseil de Sécurité.

Concernant le troisième volet, le Gouvernement de Madrid réaffirme son soutien inconditionnel aux efforts de l’Envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU pour le Sahara.

Enfin, l’Exécutif souligne que l’Espagne soutiendra toujours la population sahraouie des camps de Tindouf et restera pour toujours le premier donateur en aide humanitaire sur le plan européen et international avec une forte présence et Interaction avec les autorités sahraouies chargées de la coopération.

Cette réponse des autorités espagnoles au Congrès sur la question du Sahara a provoqué la colère et une vague d’indignation des séparatistes du polisario et leurs acolytes espagnols.

24 H au BENIN

Articles Connexes

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire Plus