15.2 C
CASABLANCA, MA.
4 décembre 2022
ACTUALITÉS AFRIQUE Flash Infos MONDE SOCIETE SPORT TECHNOLOGIE

Des experts qataris effectuent une visite au Maroc pour une formation en cybersécurité

Le Maroc et le Qatar s’engagent à donner un nouvel élan à la coopération sécuritaire en dynamisant le partage d’expertise et l’échange d’expériences.
Le Maroc a accueilli lundi une délégation qatarie d’experts en sécurité qui cherchent à bénéficier d’une formation en matière de lutte contre les activités cybercriminelles des organisations terroristes, a indiqué la Direction générale de la sécurité nationale (DGSN) du Maroc dans un communiqué. L’expertise du Maroc en matière de lutte contre le terrorisme et la cybercriminalité étant une référence mondiale, plusieurs pays cherchent à bénéficier de l’expérience du royaume en matière de renforcement du démantèlement des cellules terroristes et de lutte efficace contre les réseaux de criminalité violente.
La visite de la délégation qatarie intervient après qu’Abdellatif Hammouchi, le chef de la Direction générale de la sécurité nationale et de la surveillance du territoire (DGSN-DGST) du Maroc, ait effectué une visite au Qatar en mai. Hammouchi a été le premier haut responsable étranger à visiter le Lusail Iconic Stadium au Qatar, où se déroulera le match final de la Coupe du monde 2022.
Des experts marocains spécialisés dans la lutte contre la cybercriminalité dirigeront la formation des experts qataris à Rabat, a ajouté la DGSN. Cette formation, qui vise à renforcer les capacités et les compétences des agents qataris, s’inscrit dans le cadre de l’accord de coopération sécuritaire que les deux pays ont signé. Cet accord prévoit notamment l’envoi d’experts marocains en sécurité dans le pays du Golfe en prévision de la prochaine Coupe du monde 2022, dont le coup d’envoi sera donné en novembre avec la participation de 32 pays, dont le pays hôte et le Maroc.
challenge

Articles Connexes

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire Plus