17.9 C
CASABLANCA, MA.
21 février 2024
Activités RoyaleACTUALITÉSAFRIQUEFlash InfosMONDEPOLITIQUESOCIETE

SM le Roi s’entretient avec le Président Ali Bongo Ondimba et remet un don de fertilisants au profit d’agriculteurs gabonais

Libreville – Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a eu, mercredi au Palais Présidentiel à Libreville, un entretien avec Son Excellence Monsieur Ali Bongo Ondimba, Président de la République gabonaise.
Cet entretien, élargi par la suite au ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, M. Nasser Bourita, à la ministre déléguée auprès du ministre gabonais des Affaires étrangères, Mme Yolande Nyonda et au Secrétaire général de la Présidence de la République du Gabon, M. Jean-Yves Teale, a été l’occasion de souligner l’importance des relations profondes, riches et solidement ancrées entre le Maroc et le Gabon, ainsi que les liens forts de fraternité et de solidarité entre les deux peuples.
Au cours de Leur entretien, Sa Majesté le Roi, que Dieu Le Glorifie, et le Président gabonais ont passé en revue l’état du Partenariat bilatéral dans tous les domaines.
Par la suite, Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a procédé, en présence du Président de la République gabonaise, à la remise d’un don de 2.000 tonnes de fertilisants.
Cette action de solidarité s’inscrit dans le cadre de la sollicitude du Royaume du Maroc à l’égard des agriculteurs gabonais, notamment dans le contexte actuel, marqué par la crise alimentaire mondiale et les difficultés d’approvisionnement en engrais.
Conformément aux Très Hautes Instructions Royales, à la suite de cette opération, une action structurelle sera entreprise avec l’objectif de permettre aux agriculteurs de ce pays frère l’accès à des fertilisants de qualité, abordables et spécifiquement adaptés aux besoins des sols et cultures de la région.

map

Articles Connexes

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire Plus