21.6 C
CASABLANCA, MA.
5 octobre 2022
ACTUALITÉS AFRIQUE CÔTE D'IVOIRE Flash Infos MONDE POLITIQUE SOCIETE

Al-Qaïda veut sévir au Bénin et en Côte d’ivoire selon le renseignement français

Depuis plusieurs années, après la chute du leader libyen Mouammar Kadhafi, les groupes terroristes sévissent au Sahel. Les soldats français aidés de leurs homologues tchadiens et sous-régionaux n’ont jusque-là pas réussi à mettre hors d’état de nuire les combattants armés. Mais d’après le patron du renseignement extérieur français, une autre stratégie dangereuse est à craindre.
En effet, lors d’une sortie avec la ministre Florence Parly, le chef de la DGSE, Bernard Emié, a fait état de sérieuses informations selon lesquels les groupes terroristes mettent en place un «projet d’expansion» vers le golfe de Guinée, plus particulièrement vers le Bénin et la Côte d’Ivoire. «C’est là (lors d’une réunion dont il a montré les images) que les chefs d’Al-Qaïda au Sahel ont conçu leur projet d’expansion vers les pays du Golfe de Guinée… Ces pays sont désormais des cibles eux aussi et pour desserrer l’étau dans lequel ils sont pris et pour s’étendre vers le sud, les terroristes financent déjà des hommes qui se disséminent en Côte d’Ivoire ou au Bénin… Des combattants ont également été envoyés aux confins du Nigeria, du Niger et du Tchad» a affirmé le chef de la Direction générale de la sécurité extérieure.
La réunion des leaders terroristes aurait eu lieu en février 2020. Il est donc à craindre que leur plant soit plus ou moins avancé même si, depuis un leader présent a été éliminé par les français en Juin 2020. Mais la France le rappelle, un des hommes présents, Iyad Ag Ghaly, leader reconnu d’un des groupes terroristes ne recule devant rien : «Il n’hésite pas à se mêler à ses troupes assoiffées de violence, il n’hésite pas à prendre lui-même les armes». Les autorités des pays du Golfe de Guinée doivent donc prendre la pleine mesure de la situation.

la nouvelle tribune

Articles Connexes

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire Plus