20.2 C
CASABLANCA, MA.
24 juin 2024
ACTUALITÉSBUSINESSFlash InfosMONDEMRESOCIETE

Le “Made in Morocco” à l’honneur au Salon international Canadien de l’alimentation (SIAL)

Le Maroc est à l’honneur au Salon international de l’alimentation (SIAL) du Canada qui a ouvert ses portes mercredi à Montréal.
Sur une superficie de 223 m2 au Palais des congrès au cœur de la métropole québécoise, le pavillon marocain met en avant une panoplie de produits agroalimentaires et halieutiques avec l’ambition de développer de nouveaux partenariats d’affaires et consolider la part du Royaume sur le marché canadien et nord-américain en général, qui est aussi immense que prometteur.
Pour la 21ème édition de ce rendez-vous, les acteurs clés de l’industrie agroalimentaire internationale se retrouvent pour faire découvrir les dernières tendances du marché, dynamiser les exportations et nouer des partenariats d’affaires.
Quelque 18 exportateurs marocains exposent, trois jours durant, leurs produits dans plusieurs filières: olives et condiments, produits de la pêche maritime, couscous et pâtes, biscuiteries et dates…
Pour le Maroc, cet événement considéré comme carrefour d’innovation dans le domaine agroalimentaire, la participation en tant que pays à l’honneur constitue une opportunité majeure pour assurer le rayonnement de l’Origine Maroc et renforcer la position du Royaume en tant que producteur et exportateur agroalimentaire sur le marché nord-américain, a indiqué la directrice générale de Morocco Foodex, Ghita El Gorfi.
Mme El Gorfi s’exprimait lors de la cérémonie d’ouverture tenue en présence de l’ambassadeur de SM le Roi au Canada, Souriya Otmani, du ministre québécois de l’agriculture, André Lamontagne, du directeur général du SIAL Canada, Tony Melis, ainsi que de plusieurs autres personnalités du monde économique et diplomatique.
“Le Maroc est très connu au Canada pour ses agrumes avec un volume annuel d’exportation de 80.000 tonnes en croissance d’année en année. Le salon offre l’occasion de faire connaître toute la variété de nos produits aussi bien frais que transformés ainsi que des produits de la mer”, a ajouté Ghita Ghorfi, relevant que l’objectif est d’élargir la chaîne de distribution de ces produits sur le marché canadien pour atteindre un large éventail de consommateurs.
Tout en soulignant l’importance de la participation en force du Maroc au SIAL pour s’assurer une meilleure visibilité, la DG de Morocco FoodEx a tenu à rappeler que si la gastronomie marocaine est aussi mondialement connue c’est parce qu’elle est préparée à base de produits variés et de bonne qualité.
Tout au long du Salon, qui attire plus de 20.000 visiteurs des quatre coins du monde, dont les professionnels de la vente au détail, de la restauration et de la transformation des aliments, Morocco Foodex organise des démonstrations culinaires, ainsi qu’un programme de rencontres B2B, entre les exposants marocains et les acheteurs canadiens.
Dans une allocution de circonstance, l’ambassadeur du Maroc au Canada a d’emblée rappelé l’importance cruciale des questions liées à la sécurité alimentaire, à l’agriculture durable et à la promotion de l’innovation dans ce secteur pour une alimentation sûre, saine, authentique et de qualité, soulignant que le Maroc, riche de son terroir, de sa culture et de son savoir-faire séculaire, offre une gamme diversifiée et de grande qualité de produits alimentaires qui sont de plus en plus appréciés à l’international.
La diplomate a mis en avant dans ce sens la croissance constante des exportations marocaines qui ne se limitent pas seulement aux produits bruts, mais incluent également une large gamme de produits transformés, tels que les conserves, les produits surgelés, les huiles d’olive extra vierges…
“Pour que ces produits et d’autres encore, continuent à briller sur la scène internationale, il est essentiel de poursuivre nos efforts pour garantir leur qualité, leur sécurité sanitaire et leur traçabilité”, a-t-elle noté, relevant les efforts entrepris par le Maroc sous l’égide de SM le Roi Mohammed VI pour créer les conditions de l’émergence d’un secteur agroalimentaire compétitif, innovant et respectueux des exigences environnementales, et sans cesse en quête de nouvelles opportunités et débouchés.
Évoquant les relations commerciales avec le Canada, Mme Otmani s’est réjouie que le Maroc est aujourd’hui le 4ème partenaire économique et commercial de ce pays en Afrique avec un volume d’échange qui s’élève à plus de 1.15 milliards de dollars canadiens.
Aussi bien le directeur du SIAL que le ministre québécois de l’agriculture ont mis en avant l’importance de la participation distinguée du Maroc à la présente édition du Salon majeur de l’agroalimentaire au Canada, y voyant un témoignage de la variété, la qualité et l’authenticité des produits marocains, ainsi que de l’engagement de part et d’autre pour renforcer les relations bilatérales.
La dynamique de partenariat entre le Maroc et le Canada, qui marquent cette année le 62è anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques et de coopération entre les deux pays, s’est nettement renforcée notamment au plan commercial.
La valeur des exportations agro-alimentaires marocaines vers le Canada a ainsi atteint plus de trois millions de dollars, marquant une augmentation notable de 47% par rapport à la période d’avant la pandémie du Covid-19. Le secteur agro-alimentaire représentait, en 2022, une part en valeur de 63%, par rapport aux exportations totales du Maroc vers ce marché nord-américain.
Selon les professionnels, le Canada offre un potentiel de croissance considérable pour les produits agroalimentaires et produits halieutiques marocains, de par sa taille conséquente, son pouvoir d’achat élevé, son engouement pour des produits de qualité, ainsi que les tendances alimentaires des consommateurs qui en font un marché phare.

LR/MAP

Articles Connexes

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire Plus