12.1 C
CASABLANCA, MA.
21 avril 2024
ACTUALITÉSAFRIQUEFlash InfosgouvernementMONDEPOLITIQUE

Sahara marocain: Pedro Sánchez réitère la position de l’Espagne en faveur du plan d’autonomie

VidéoLe président du gouvernement espagnol Pedro Sánchez a réitéré, ce mercredi 21 février, au terme de sa visite de travail à Rabat, la position de son pays, considérant le plan d’autonomie comme comme la base la plus sérieuse, réaliste et crédible pour la résolution du différend autour du Sahara marocain.
«La position de l’Espagne n’a pas changé et reste celle qui a été déjà formulée dans la Déclaration conjointe d’avril 2022», à savoir que l’Espagne «confirme sa position» appuyant le plan d’autonomie marocain, a déclaré le Président du gouvernement espagnol Pedro Sánchez lors d’une conférence de presse, à laquelle a participé une délégation de journalistes espagnols et marocains, dont celui dépêché par Le360.
«Le gouvernement espagnol réaffirme la Déclaration conjointe approuvée en 2022. Et dans cette déclaration, que nous avons approuvée lors de la réunion de haut niveau de l’année dernière entre le gouvernement du Maroc et le gouvernement d’Espagne, ma position sur ce que devrait être l’approche de la communauté internationale concernant le Sahara occidental est clairement fixée», a affirmé Pedro Sánchez. «Par conséquent, nous réaffirmons la feuille de route établie en 2022 et notre engagement envers la solution (de l’autonomie, NDLR) sur des bases réalistes», a-t-il poursuivi.
Auparavant, un communiqué du Cabinet royal a fait savoir que, lors de l’audience accordée par le roi Mohammed VI au Président du gouvernement espagnol, celui-ci «a réitéré à Sa Majesté le roi la position de l’Espagne contenue dans la Déclaration conjointe d’avril 2023, considérant l’initiative marocaine d’autonomie comme la base la plus sérieuse, réaliste et crédible pour la résolution de ce différend». Toujours selon le même communiqué, le Souverain «a remercié pour cette nouvelle position constructive et importante».
Par ailleurs, la consolidation de la coopération bilatérale dans différents domaines, ainsi que l’organisation conjointe du Mondial 2030 de football par le Maroc, l’Espagne et le Portugal, ont été évoquées aussi bien lors de l’audience royale que durant la conférence de presse donnée par Pedro Sánchez.
Le Président du gouvernement espagnol a ainsi affirmé devant les médias avoir discuté avec les autorités marocaines, dont son homologue Aziz Akhannouch, de la question de la migration, se félicitant de la «coopération exemplaire» entre les deux pays dans la gestion des flux migratoires et la lutte contre la migration irrégulière. Et au sujet de l’organisation conjointe du Mondial 2023, Pedro Sánchez a estimé que ce rendez-vous planétaire ouvrirait aux entreprises espagnoles de grandes opportunités d’investissement «dans tout ce qui touche aux infrastructures à l’horizon 2030».
Par Mohamed Chakir Alaoui et Yassine Mannan

Articles Connexes

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire Plus