12.1 C
CASABLANCA, MA.
21 avril 2024
ACTUALITÉSAFRIQUEBUSINESSFlash InfosMONDESOCIETETECHNOLOGIE

Munich: La position stratégique du Maroc, un atout pour devenir un hub régional des e-carburants (M. Abdeljalil)

La position stratégique du Maroc constitue un avantage concurrentiel évident pour positionner le Royaume comme un hub régional des e-carburants, a souligné, lundi à Munich, le ministre du Transport et de la Logistique, Mohamed Abdeljalil.
« Le Maroc dispose d’un potentiel important en termes de production d’énergies renouvelables, et notamment pour la production d’hydrogène vert », a indiqué M. Abdeljalil, qui s’exprimait lors de la Conférence internationale sur les e-carburants, organisée par le ministère allemand du Numérique et des transports (BMDV).
Le secteur des transports au Maroc a connu une expansion significative au cours des deux dernières décennies avec des réalisations importantes dans le développement des infrastructures de transport et la libéralisation de nombreux services de transport, a relevé le ministre.
En effet, le Royaume est sincèrement engagé en faveur du développement durable et a relevé de manière ambitieuse le seuil de sa contribution déterminée au niveau national (NDC) à 45,5% d’ici 2030, a fait savoir le responsable gouvernemental, soulignant la nécessité d’améliorer l’efficacité et l’efficience des systèmes de transport ainsi que de développer des mesures axées sur la demande.
Dans ce contexte, M. Abdeljalil a noté que l’action du pays s’orientera notamment vers l’amélioration de l’efficacité énergétique des systèmes de transport et le développement des systèmes de transports propres utilisant les énergies renouvelables, tout en encourageant les nouvelles mobilités comme la mobilité active et en optimisant la logistique.
Bien conscient du caractère mondialisé du secteur des transports, le Maroc n’a ménagé aucun effort pour soutenir les initiatives internationales lancées pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, comme la Déclaration de la Coalition sur l’ambition climatique de l’aviation internationale et la Déclaration de Clydebank pour les corridors maritimes verts, a-t-il poursuivi. Ainsi, « SM le Roi Mohammed VI a invité, en juillet dernier, le gouvernement à accélérer la mise en œuvre de ‘l’offre du Maroc’ dans le domaine de l’H2 vert, à veiller au respect des exigences de qualité, à exploiter le potentiel important du pays dans ce domaine, et à répondre aux attentes des principaux investisseurs mondiaux dans ce domaine prometteur », a ajouté le ministre.
Cette première conférence sur les e-carburants a connu la participation de ministres venant d’environ 11 pays, notamment le Portugal, la Suisse, le Japon, le Canada et la République tchèque, et de 72 participants. Lors de la session ministérielle de cet événement, les participants ont mis l’accent sur la nécessité de trouver des solutions pour la mobilité des gens, en utilisant les e-carburants, et en développant les technologies pour un transport vert. Les intervenants à cette conférence ont également évoqué l’importance d’adapter les nouvelles technologies dans le domaine des énergies propres aux réalités socio-économiques de chaque pays. Une adaptation qui ne serait possible qu’en travaillant ensemble pour la production d’énergies propres rentables et créatrices d’emplois. Cette conférence ambitionne de créer une base de connaissances commune en établissant un réseau international de décideurs politiques, de l’industrie et de la communauté scientifique et à trouver des synergies pour une montée en puissance accélérée du marché des e-carburants.
Avec MAP

Articles Connexes

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire Plus