15.2 C
CASABLANCA, MA.
4 décembre 2022
ACTUALITÉS AFRIQUE Algérie Flash Infos MONDE POLITIQUE SOCIETE

Censure de Ferhat Mehenni sur CNEWS. Macron s’est-il couché devant la junte algérienne? 

Annoncée pour dimanche 2 octobre à 20 heures, sur la chaîne de télévision française CNEWS, l’intervention de Ferhat Mehenni, président du gouvernement kabyle en exil, dans l’émission « Face à Rioufol », a été annulée au dernier moment.
Un acte de censure pur et dur, dénoncent les activistes kabyles, estimant que « l’Élysée, qui cherche ces derniers temps à se rapprocher d’Alger dans un contexte marqué par la tension sur le gaz, est pour quelque chose dans cette annulation ».
Dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux, on voit bien M. Mehenni se présenter au studio où ladite émission devait être enregistrée, mais il s’est vu signifier « poliment » qu’il était non grata à l’émission.
À l’heure où on met en ligne, CNEWS n’a toujours pas communiqué sur l’incident. Un silence qui dénote la gêne de la chaîne qui aurait reçu « l’ordre d’annuler » de la part de l’Élysée, lequel semble « capituler » devant la junte algérienne qui veut étouffer toute revendication kabyle en France, pour ne pas parler des revendications de démocratie et de liberté exprimées par la diaspora algérienne.
Ce sombre épisode de censure intervient alors que l’opposant algérien Anwar Malek venait tout juste de regagner Paris, après une journée en enfer à l’aéroport d’Istanbul, où il a été arrêté par les autorités turques. 
Autant dire une cabale savamment orchestrée par le régime militaire algérien contre tous ses opposants en exil.

le collimateur

Articles Connexes

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire Plus