30.7 C
CASABLANCA, MA.
3 octobre 2022
ACTUALITÉS AFRIQUE BUSINESS CÔTE D'IVOIRE Flash Infos SOCIETE TECHNOLOGIE

Automobile : comment la Côte d’Ivoire veut devenir un hub régional

Grâce à des partenariats sud-africains et marocain, les autorités du pays veulent développer une zone dédiée à cette industrie autour du port de San-Pédro et viser la zone Cedeao.
La Côte d’Ivoire confirme ses ambitions dans le domaine automobile. À l’occasion de du dernier voyage d’Alassane Ouattara en Afrique du Sud, en juillet, le gouvernement ivoirien ainsi conclu deux accords importants : l’un avec l’Association des constructeurs sud-africains et l’autre avec le cabinet B&M Analysts, spécialisé dans le conseil pour le développement des secteurs industriels.
Pour la Côte d’Ivoire, il s’agit de s’inspirer des mécanismes qui ont permis le succès de l’Afrique du Sud dans ce secteur pour développer sa future zone industrielle dédiée la conception et à l’assemblage des véhicules. Le cabinet sud-africain lancera une étude en ce mois de septembre pour élaborer un livre blanc, et, à partir de novembre 2022, le gouvernement prévoit une table ronde des constructeurs automobiles à Abidjan. L’objectif des autorités du pays est de mettre en place un écosystème « cohérent et compétitif », nous explique-t-on de sources gouvernementales.
Il faut dire que le marché automobile ivoirien, est l’un des plus dynamiques de la région ouest-africaine, avec plus de 20 000 véhicules neufs vendus en 2021, soit une progression de 17 % sur un an. Et sur les six premiers mois de cette année, ce sont 11 687 voitures qui ont été écoulées, selon les statistiques du Groupement interprofessionnel automobiles, matériels et équipementiers (Gipame). Parmi les marques les plus distribuées par les concessionnaires présents dans le pays : Renault, Peugeot, Honda, Toyota, Mitsubishi, Mercedes-Benz, Volkswagen, Audi, Ford, Hyundai, Nissan, Suzuki ou encore Kia.
la suite sur jeune Afrique

Articles Connexes

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire Plus