16.1 C
CASABLANCA, MA.
1 juillet 2022
ACTUALITÉS Flash Infos gouvernement MRE SOCIETE

Maroc : Le gouvernement se contente d’un secrétariat général en charge des MRE

Le gouvernement d’Aziz Akhannouch ne comprendra pas de ministre délégué en charge des Marocains résidant à l’étranger (MRE), comme cela a été le cas dans plusieurs exécutifs précédents. La gestion de ce dossier sera confiée à un secrétaire général en charge du secteur. Ce jeudi 23 juin, le ministère des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger a annoncé en effet l’ouverture des candidatures au poste.
La candidature au «Secrétariat général du secteur des Marocains résidant à l’étranger» s’adresse aux cadres supérieurs des administrations de l’Etat, des établissements et entreprises publiques. Le ministère a fixé plusieurs conditions pour ceux qui souhaitent occuper le poste, dont 15 ans d’expérience dans les administrations de l’Etat ou les établissements publics. Ils doivent avoir également une expérience dans les projets et les programmes orientés au profit des Marocains du monde.
Le «secrétaire général du secteur des MRE» assurera les missions confiées aux secrétaires généraux des ministères. Le décret n°2.93.44 portant statut des secrétaires généraux des ministères indique que le secrétaire général, sur instruction du ministre, accomplit toutes les missions d’étude et de planification. Il agit au nom du ministre dans les relations avec les services publics et ceux relevant de l’administration. Le secrétaire général peut aussi représenter le ministre dans toutes les réunions relatives aux travaux du ministère et l’assister dans les missions du département auprès des organes de tutelle.
La désignation d’un secrétaire d’État en charge des MRE auprès du ministre des Affaires étrangères est attendue depuis plusieurs mois. Le communiqué du cabinet royal, publié le 7 octobre 2021, a inclus une liste nominative des membres du gouvernement, tout en indiquant que «des secrétaires généraux seront nommés ultérieurement dans certains secteurs ministériels».
Ainsi, le gouvernement Akhannouch a officiellement exclu de prévoir un ministère chargé des Marocains résidant à l’étranger parmi la liste des départements qui composent l’exécutif.
yabiladi

Articles Connexes

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire Plus