21.8 C
CASABLANCA, MA.
29 mai 2024
ACTUALITÉSAFRIQUEFlash InfosMONDEPOLITIQUESOCIETE

La Russie annonce la suspension de l’initiative céréalière en mer Noire

La Russie a annoncé, lundi, qu’elle ne renouvellera pas l’initiative céréalière de la mer Noire, un ensemble de deux accords parrainés par les Nations unies et la Turquie et conclus séparément avec Kiev et Moscou en juillet 2022.
L’annonce a été faite par le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov, qui a confirmé l’arrêt de l’initiative ayant permis de transporter plus de 32 millions de tonnes de denrées alimentaires vers 45 pays sur trois continents, selon les chiffres de l’ONU.
« L’accord céréalier est arrêté. Lorsque la partie de l’accord sur la mer Noire concernant la Russie sera mise en œuvre, la Russie reprendra immédiatement la mise en œuvre de l’accord« , a déclaré M. Peskov lors d’une téléconférence avec des journalistes.
La Russie a annoncé à maintes reprises son intention de se retirer de cet accord, pointant une mise en œuvre  »déséquilibrée » ainsi que ‘‘l’absence de progrès concrets » concernant une série de conditions posées par Moscou.
L’initiative a été prorogée au forceps pour une durée de deux mois, le 17 mai dernier, à l’issue d’intenses négociations, sans pour autant régler les principaux points d’achoppement liés à la partie russe de l’accord.
En avril dernier, Moscou avait, en effet, conditionné la prorogation de l’accord à la réalisation de progrès concernant cinq exigences, allant de la reconnexion de la banque russe spécialisée dans l’agriculture Rosselkhozbank à la reprise du fonctionnement du pipeline d’ammoniac Togliatti-Odessa.
Or, une portion de cette infrastructure de près de 2.400 km de long a été détruite le 5 juin près de Massioutovka, un petit village dans la région de Kharkiv (nord-est de l’Ukraine). Un acte dont Moscou et Kiev s’accusent d’en être responsables, mais qui risque d’avoir un « impact négatif » sur l’avenir de l’accord céréalier, selon le Kremlin.
Le dernier navire concerné par l’accord céréalier, le navire Samsun, battant pavillon turc, a quitté le port ukrainien d’Odessa le 16 juillet dernier. L’initiative céréalière a été renouvelé en novembre, mars et mai.
Avec MAP

Articles Connexes

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire Plus