15.2 C
CASABLANCA, MA.
4 décembre 2022
ACTUALITÉS AFRIQUE Algérie Flash Infos MONDE POLITIQUE SAHARA MAROCAIN SANTE

L’IRAN À LA RESCOUSSE DE LA JUNTE ALGÉRIENNE, PROFÈRE DES MENACES RIDICULES, ABSURDES ET IDIOTES CONTRE LE MAROC (VIDÉO)

Voici une sortie dont l’ex-attaché « culturel » à l’ambassade d’Iran à Alger, Amir Moussaoui, se serait bien passé. Intervenant sur la chaîne libanaise « Al Mayadeen« , financée par Téhéran et le Hezbollah, il a dit, quel culot!,  que l’Iran, le Hezbollah et l’Algérie pourraient « occuper le sud du Maroc pendant quelques heures »
La sortie de cet ex-agent secret iranien, déguisé en « diplomate », a un arrière-goût de revanche, il avait perdu son poste en 2018 à l’ambassade d’Iran à Alger, sur fond de graves soupçons sur son rôle interlope à Alger, notamment à Tindouf où il avait été mandaté pour faciliter l’arrivée des instructeurs militaires du Hezbollah pour entraîner la milice séparatiste du « polisario ». 
Le timing de cette sortie n’est pas innocent, elle intervient alors que l’Algérie, pays hôte du 31è Sommet, est en difficulté, les principaux chefs d’État arabes ayant annoncé leur décision de sécher ledit sommet, sur lequel l’ombre des Mollahs iraniens plane.
Les menaces proférées par la taupe iranienne trahissent plutôt le désarroi de l’axe Alger-Téhéran, dont les visées maléfiques en Afrique sont mises à nu et affrontées par le Maroc, véritable rempart contre la poussée du croissant chiite dans la région.  
Sans peut-être le vouloir, Moussaoui confirme ce que le Ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, M. Nasser bourita, avait affirmé le 1er Mai 2018, lors de la rupture par Rabat de ses relations diplomatiques avec l’Iran. L’implication avérée de l’Iran dans l’entraînement du « polisario » aux nouvelles techniques de guérilla et, dernièrement, la fourniture de drones iraniens à la milice séparatiste moyennant des pétro et gazo-dollars algériens. 
C’est dans ce contexte de tensions qu’interviennent les menaces iraniennes contre le Maroc. Des menaces ridicules, absurdes et idiotes qui ne font peur à personne. 
Espérons que ce ne soit là qu’une plaisanterie de mauvais goût. Les Mollahs iraniens et leurs vassaux algériens peuvent toujours menacer, dès lors que leurs menaces restent au stade de la surenchère phonétique. Ils savent pertinemment que quand le Maroc décide d’agir, il agit de la manière la plus appropriée. 

le collimateur

Articles Connexes

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire Plus