19 C
CASABLANCA, MA.
28 mai 2024
ACTUALITÉSFlash InfosMONDEPOLITIQUESOCIETE

Aboubakr Jamai sous investigation aux Etats-Unis pour des faits délictueux portant atteinte à la sécurité d’état

Par Hassan Alaoui

On dit souvent qu’il faut se méfier des donneurs de leçons. L’ex- journaliste Aboubakr Jamai, converti en youtubeur du dimanche en fait partie. Il vient, chaque semaine, prêcher ses sornettes anti-marocaines au micro de Rifision tv, une chaine internet de séparatistes rifains, ou il se permet avec son acolyte aux mains baladeuses, Fouad Abdelmoumni, de distribuer bons et mauvais points aux marocains et distiller un discours d’aigri à ses maigres abonnés.
Les 3 et 10 mars, il est venu raconter qu’il avait, avec ses relais de l’ombre, interrogé le département d’état américain pour savoir si les Etats-Unis pouvaient lui confirmer que l’Iran avait bien livré des drones militaires armes à la piétaille du polisario avec le concours de l’Algérie. Il a ajouté que les américains avaient pour habitude de lui répondre dans l’heure, mais que cette fois-ci, ils avaient pris du retard malgré ses multiples relances. Jamai en a déduit que le ministère d’Antony Blinken était certainement gêné de lui avouer que c’était faux pour ne pas gêner son allié marocain et donner raison à la junte d’Alger.
Mais ce que ne dit pas le haineux contre sa patrie et ses institutions qui n’agit que pour plaire à ses maitres d’el Mouradia, c’est que pour obtenir une réponse de la diplomatie de l’oncle Sam, il a demandé a son vieux complice Abdelkader Rhanime, un magouilleur qui vit au crochet de sous-traitant privé de l’armée américaine et sympathisant du polisario, d’envoyer un mail au département d’état en se faisant passer pour une célèbre journaliste de la chaine de télévision arabe MBC.
Quand ils ont découvert la supercherie, les américains ont diligenté une investigation très poussée pour usurpation d’identité, forgerie d’une profession constituée, tentative de soutirer des informations d’état par des voies déloyales et illégales, concussion, constitution de bande de malfaiteurs, tentative de manipulation médiatique, et tromperie par voie publique.
Vu la gravité des faits dénoncés qui portent potentiellement atteinte à la sécurité nationale des Etats-Unis, l’affaire, qui est prise très au sérieux à Washington, devrait atterrir sur le bureau d’un juge fédéral pour tirer au clair les desseins cachés de cette manipulation en bande organisée et ses véritables commanditaires, certainement tapis dans l’ombre d’une caserne d’Alger….

Maroc diplomatique

Articles Connexes

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire Plus