20.4 C
CASABLANCA, MA.
29 mai 2022
ACTUALITÉS AFRIQUE Flash Infos MONDE SOCIETE VOYAGE

Adoption d’un décret pour subventionner le transport maritime des MRE

Le décret évoque "une indemnité exceptionnelle de transport maritime sera allouée aux    Marocains résidant à l'étranger du 15 juin au 30 septembre 2021". Il a été adopté ce jeudi  17 juin 2021 en conseil de gouvernement.
Les prix exceptionnels de transport maritime réservés aux MRE seront subventionnés par l’État et pourraient coûter jusqu’à 2 milliards de DH. Le montant avait été révélé par Nezha El Ouafi, ministre déléguée aux Affaires étrangères chargée des MRE. Elle s’exprimait au cours d’un échange en commission à la Chambre des représentants, mardi 15 juin 2021.
Nezha El Ouafi n’avait donné aucun détail mais indiqué que « les modalités consistant à faire baisser les prix étaient à l’étude et que cette opération devrait coûter 2 milliards de DH ».
Ce jeudi 17 juin 2021, le Conseil de gouvernement a approuvé un projet de décret instituant « une indemnité de transport maritime au profit des Marocains résidant à l’étranger voyageant à bord des lignes reliant les ports de France, d’Italie et du Portugal à ceux du Maroc ».
Ce décret vise à fixer une indemnité à titre exceptionnel au profit des MRE effectuant un seul et unique aller-retour par voie maritime, durant la période allant du 15 juin au 30 septembre 2021.
Les mécanismes et modalités de déboursement de cette indemnité seront fixés par décision commune entre le ministre de l’Equipement, du transport, de la logistique et de l’eau et le ministre de l’Economie, des finances et de la réforme de l’administration. Il ne nous a pas été possible de déterminer, jusqu’à présent, si l’indemnité allait être servie directement aux passagers qui auraient payé leurs billets au prix fort; ou bien aux compagnies contre une baisse significative des tarifs.
Le ministère de l’Equipement avait fixé les prix de référence des billets aller-retour, avec voiture, pour une famille de 4 personnes à 450 euros pour une ligne moyen courrier et à 995 euros pour une ligne long courrier.
La marine marchande a en effet entrepris de nombreuses démarches, avec les compagnies de transport opérant sur les lignes maritimes avec l’Europe, dans le but d’augmenter la capacité de l’offre, de diversifier les ports d’embarquement et de pratiquer des prix raisonnables pour les voyageurs.

médias 24

Articles Connexes

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire Plus