15.2 C
CASABLANCA, MA.
4 décembre 2022
ACTUALITÉS AFRIQUE Flash Infos gouvernement MIGRATION MONDE MRE POLITIQUE SOCIETE VOYAGE

Carrefour diplomatique : Priver des Marocains de visas est contraire aux droits international (Dr Boussouf)

Dans le cadre d’une série de rencontres périodiques organisées par l’institution diplomatique, à travers son programme « Forum Diplomatique », a organisé une réunion de communication qui a réuni M. Abdallah Boussouf, Secrétaire Général du CCME, avec des ambassadeurs accrédités auprès de Rabat.
Le secrétaire général du Conseil de la communauté marocaine à l’étranger, a eu un entretien avec plus de 30 ambassadeurs étrangers, afin de clarifier les missions du CCME, qui se manifeste dans son rôle consultatif dans les relations avec des institutions gouvernementales dans les domaines de l’immigration, de la gestion des affaires religieuses et de l’évaluation des politiques publiques et des services institutionnels alloués aux Marocains du monde, tout en les exhortant à améliorer les services et à renforcer le lien étroit de la communauté marocaine avec leur pays d’origine, en tenant compte des compétences attribuées aux autres secteurs institutionnels et ministériels conformément aux textes législatifs et réglementaires en vigueur.
La rencontre s’est déroulée avec les ambassadeurs accrédités auprès du Royaume du Maroc pour mieux expliquer les stratégies sectorielles ambitieuses adoptées par le Maroc dans les domaines de la migration et du domaine religieux, et de suivre les mécanismes qui permettraient de bénéficier des compétences des Marocains du monde, considérant la communauté marocaine comme un réservoir d’expertise dans de nombreuses disciplines, ce qui fait d’eux un pilier essentiel dans la réalisation du développement au sein de leur pays d’origine.
En plus de mettre en lumière le rôle des Marocains du monde dans la promotion du modèle religieux marocain modéré qui trouve sa référence spirituelle dans l’Emirat des Croyants, sans oublier leur rôle dans le développement économique.
Sur le plan de la coopération internationale, le Secrétaire général a souligné la stratégie du Royaume du Maroc dans la gestion des dossiers d’immigration et la gestion de la scène religieuse avec de nombreux pays du monde, et l’effort du Royaume pour lutter contre l’extrémisme en partageant son expérience en la matière.
D’autre part, M Boussouf a souligné les obstacles qui entraveraient la réalisation de l’intégration religieuse et culturelle et mis en lumière les tracasseries qui compromettraient la cohabitation.
M Boussouf, dans sa réponse aux questions des ambassadeurs, a abordé la question des visas, où il a déclaré que « l’interdiction de la France la délivrance des visas aux Marocains est inacceptable car l’interdiction viole les lois internationales relatives au droit de circulation, qui est un droit de l’homme, sachant que tous les Marocains qui demandent un visa respectent les conditions de base pour l’obtenir ».
https://www.youtube.com/watch?v=y_WU0ZU586o
A l’issue de ce forum, le chef de l’institution diplomatique, M. Abdelati Habek, a déclaré que cette rencontre est l’occasion de s’informer sur les possibilités dont regorge le Maroc dans la gestion de la question de la migration, de la religion et des intérêts de la communauté marocaine à l’étranger, et la mesure dans laquelle le Maroc est ouvert à l’établissement d’un partenariat stratégique réel et fort dans les domaines de la gestion des questions migratoires et des questions religieuses avec différents pays du monde selon le modèle religieux marocain modéré.
«d’importantes possibilités de coopération afin de lutter contre l’immigration clandestine et combattre l’extrémisme religieux, dans le cadre de relations qui prolongeraient les ponts de la tolérance, la coexistence, le dialogue et le plein respect des cultures et des religions avec le reste des différents pays du monde » Ajoute M Habek.

Carrefour diplomatique

avec Vidéo Medi 1 TV

Articles Connexes

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire Plus