19 C
CASABLANCA, MA.
28 mai 2024
ACTUALITÉSAFRIQUEAlgérieFlash InfosMONDEPOLITIQUESAHARA MAROCAINSOCIETE

L’Union générale des journalistes arabes réitère son soutien à l’intégrité territoriale du Maroc face aux veléités séparatistes

L’Union générale des journalistes arabes a réitéré son soutien à l’intégrité territoriale du Maroc, face aux velléités de division et de séparatisme.
Dans un communiqué publié à l’issue des réunions tenues les 17 et 18 juin à Bagdad par son Secrétariat général et son Bureau permanent, l’Union a souligné que « le Plan marocain d’autonomie dans le cadre de la souveraineté nationale marocaine représente le règlement politique approprié de ce conflit artificiel ».
L’Union a également mis en garde contre le danger extrême que représente l’intensification des conflits, des litiges et des affrontements armés dans certains pays arabes.
Dans cette optique, l’organisme a appelé à la fin immédiate des combats au Soudan et au retour au dialogue en tant que méthode civilisée de gestion et de règlement des différends.
D’autre part, l’Union générale des journalistes arabes a évoqué les circonstances difficiles que traverse le monde arabe, signalant qu’ »avec le temps, il s’avère que tous les projets d’unité, de réforme politique et de développement économique et social ont échoué ».
Elle a, par ailleurs, condamné le fait que « l’occupation sioniste continue à commettre ses crimes terroristes contre le peuple palestinien désarmé, avec une bénédiction explicite de la communauté internationale ».
Pour affronter et répondre aux dangers extérieurs, il faut renforcer les fronts intérieurs et mobiliser les capacités nationales , note-t-elle, exhortant les médias arabes à jouer un rôle de pionnier pour gagner ce pari, car ils sont capables d’ouvrir la voie à des débats publics porteurs d’idées et d’alternatives dans le cadre du pluralisme, de la différence et de la diversité d’une manière qui enracine l’unité.
Sur le plan professionnel, l’Union a rappelé les enjeux et défis majeurs auxquels est confrontée la presse arabe, « alors que la crise s’aggrave de plus en plus, en l’absence de solutions et de programmes de réformes ».
Elle a souligné que la presse écrite dans les pays arabes est confrontée à une crise sans précédent qui menace son avenir, face à l’avancée des médias alternatifs, rappelant que les médias dans les pays arabes ne sont pas moins importants que les questions d’éducation, de santé et de développement en général et que d’exacerbation de la crise dans ce secteur menace l’avenir des pays arabes.
Avec MAP

Articles Connexes

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire Plus